La Corée du Sud à l'honneur à la biennale de la céramique de Vallauris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2016 à 18H22
La céramique coréenne présentée à la 24e biennale Internationale de céramique contemporaine de Vallauris

La céramique coréenne présentée à la 24e biennale Internationale de céramique contemporaine de Vallauris

© France 3 / Culturebox

La 24ème édition de la Biennale Internationale de Céramique de Vallauris qui se tient du 2 juillet au 31 octobre 2016 rend hommage à la Corée du sud. Au coeur d'une sélection d'oeuvres contemporaines, le parcours permet aussi de découvrir le travail d'artistes du monde entier.

Dans le cadre de l’Année France-Corée 2015-2016, la biennale de la céramique de Vallauris met à l'honneur les créations contemporaines coréennes.  

Reportage : C. Fazi / S. Neuquelman / A. Taba
L'exposition, présentée dans la salle Eden, permet de découvrir l'importance de la céramique dans la tradition coréenne et les œuvres d’artistes de générations différentes : Bae Se Jin / Baek Jin / Jung Hyesook / Kim Minjoo / Kim Myung Joo / Lee Eun Young / Lee Kyungmin / Lee Seung-Hee / Lee Yun-Hee / Maeng Wook-Jae / Shin Dong Won / Yuh Sunkoo.

Une technique traditionnelle retrouvée

Des céladons de la période Koryo à la porcelaine blanche de l’époque Choson, la Corée possède une riche tradition céramique. Invasions et guerres ont mis à mal cet héritage culturel mais après la guerre de Corée (1950 – 1953), la redécouverte des techniques anciennes permet une renaissance de l’art céramique en Corée du sud. 
 

céramique corée2 © France 3 / Culturebox

 La céramique contemporaine en Corée

Les créateurs contemporains se sont pleinement emparés de cet art de la céramique en intégrant de nouvelles technologies. Les récents matériaux leur permettent de détourner la tradition et de réinventer des formes. 

"On retrouve dans l'exposition des pièces très formelles et très techniques et des pièces de créateurs qui nous invitent à partager leur imaginaire en jouant sur les perceptions que l'on peut ressentir en tant qu'occidentaux ou orientaux", souligne Céline Graziani, la coordinatrice de la Biennale. 

La biennale d'aujourd'hui

En tout 65 artistes de 14 nationalités différentes participent à cette 24e édition de la Biennale de Vallauris. Toujours plus innovant, l'événement présente des oeuvres d'une grande sensualité et originalité. Comme celle de Marc Alberghina, un artiste originaire de Vallauris qui expose sa sculpture "Autocombustion spontanée". L'installation en céramique qui relate un fait divers lui a permis de remporter le Grand prix de la Ville de Vallauris.

"Autocombustion spontanée" de Marc Alberghina

"Autocombustion spontanée" de Marc Alberghina

© France 3 / Culturebox


Les sculptures hyperréalistes des artistes italiens Bertozzi et Casoni présentées au sein de l’espace Grandjean, laissent une empreinte très personnelle dans la nouvelle céramique.

La biennale invite des artistes mondialement connus, comme le duo d'italiens Bertozzi et Casoni

La biennale invite des artistes mondialement connus, comme le duo d'italiens Bertozzi et Casoni

© France 3 / Culturebox


Leurs oeuvres, assemblages d’objets trouvés moulés en céramique, traitent, avec humour, de la question du détritus, du déchet et du périssable nous renvoient à une critique de notre société.