Jorge Soler, un artiste qui ne manque pas de piquant

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/08/2013 à 16H43
Jorge Soler travaillant le fil barbelé © France3 / Culturebox

Installé au cœur du massif des Monédières, l’auteur des "Sentinelles de la mémoire" dévoile un nouvel aspect de son génie créatif : une série de sculptures en fil barbelé exposée sur les hauteurs de l’église de Chaumeil en Corrèze.

Né à Barcelone en 1946, Jorge Soler a vécu plusieurs années aux Etats-Unis où il a commencé à exposer ses oeuvres dans les années 80. Aujourd'hui installé dans le Massif des Monédières, en Corrèze, il travaille autour d'un collectif, Renay Illes, composé d'une femme et de quatre hommes. Leur propos : donner du sens à la matière première, objets de leurs créations. Il propose ici un travail autour du fil de fer barbelé, une matière forte dans la notion de propriété. L'aboutissement est une série d'oeuvres entre sculptures et  installations, des hommes qui marchent reliés à des cerfs - volants,  une idée d'antagonisme qui prend tout son sens.  

Equipe : L. Théodore, JC. Nicolas et M. Reiler
Jorge Soler ne s'arrête pas là, il a récemment créé une oeuvre d'art "politique" : un petit pain en chocolat délicatement enrobé de fil de fer barbelé. Inspiré par la polémique de Jean-François Copé, l'artiste l'a donc généreusement envoyé au président de l'UMP. 
"Pain au chocolat", une oeuvre d'art politique de Jorge Soler

"Pain au chocolat", une oeuvre d'art politique de Jorge Soler

© Jorge Soler / France 3 / Culturebox
Il faut rappeler que l'artiste est l'auteur des "Sentinelles de la mémoire", sculpture monumentale commandée par François Mitterrand. L'oeuvre rend hommage aux étrangers ayant combattu pour la Résistance française. Elle a été inaugurée en 1993 à Besançon. 
Les "Sentinelles de la mémoire" de Jorge Soler

Les "Sentinelles de la mémoire" de Jorge Soler

© Besançon.fr


L'installation des "Marcheurs reliés aux cerfs-volants" est à découvrir sur les murs de l'église de Chaumeil, en Corrèze, jusqu'à la fin du mois d'août 2013 avec une possibilité de prolongation.