Johan Creten et ses sculptures : "La Traversée" d'une vie à Sète

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/11/2016 à 10H08
Exposition Johan Creten "La Traversée" au CRAC Languedoc-Roussillon

Exposition Johan Creten "La Traversée" au CRAC Languedoc-Roussillon

© Jacques Fournel & Johan Creten

Le Centre Régional d'Art Contemporain à Sète propose jusqu'au 15 janvier 2017 une grande rétrospective des oeuvres de Johan Creten. A travers une soixantaine de sculptures inédites en céramique ainsi que des bronzes monumentaux, l'artiste belge a conçu le projet "La Traversée". Ses oeuvres mystérieuses sont aussi porteuses d'un message politique.

C’est une figure incontournable de la sculpture contemporaine, l’artiste flamand Johan Creten est au CRAC de Sète avec une exposition monographique simplement intitulée "La Traversée".

Ce voyage initiatique et mystérieux au milieu de bronzes et de céramiques est aussi pour le visiteur, une traversée au cœur de l’actualité. Visite guidée avec Johan Creten en personne.

Reportage : C. Alazet / E. Garibaldi / F. Jeannerat

En 1991, le sculpteur-céramiste flamand Johan Creten passe un été à Sète dans le cadre d'une résidence d'artiste. Il y réalise deux expositions dont une personnelle autour de la question de l'enfermement.

Vingt cinq ans après, il revient avec soixante œuvres dont certaines ont été réalisées à la Manufacture Nationale de Sèvres. Ce nouveau parcours exprime encore ses thèmes de prédilection : la mer et la mère, l’actualité et le mystère de la nature.
Johan Creten installation © Jacques Fournel & Johan Creten

Une traversée tumultueuse 

« La Traversée » est emprunte de ses voyages à travers le monde et parcourue par les secousses de l’actualité. « C’est la traversée de ma carrière mais c’est aussi une traversée des cultures et la traversée très actuelle aujourd’hui qui est celle des migrants. Il y a des thèmes dans mon travail qui peuvent parfois être assez politiques », souligne Johan Creten.

C'est le cas de cette pièce en céramique qui représente une vierge d’Alep, ville martyre de Syrie.
vierge alep.png © France 3 / Culturebox / capture d'écran

Mystère et céramique 

Johan Creten est l’un des rares sculpteurs contemporains à faire revivre la céramique. Cette technique ancestrale où le feu transforme la terre en objets du quotidien ou en œuvre d’art est employée par l'artiste belge pour créer des sculptures monumentales et  mystérieuses.

Dans la nature imaginaire de Johan Creten des fleurs et des algues se confrontent à un bestiaire étrange et fascinant.
La force des œuvres en céramique côtoient au sein de l'exposition "La Traversée" des tapisseries du moyen âge. Chaque détail a son importance et résonne avec l’entourage.
johan creten exposition Traversée.png © France 3 / Culturebox

« Il faut regarder les sculptures sous différents angles car il y a des surprises cachées. Les sculptures sont comme les gens et ne se livrent pas forcément tout de suite », prévient l’artiste. Plusieurs sculptures colossales telles que Pliny’s Sorrow sont à découvrir dans cette exposition.

"Pliny's Sorrow" - Johan Creten exposition "La Traversée"

"Pliny's Sorrow" - Johan Creten exposition "La Traversée"

© Jcques Fournel & Johan Creten

La mère et la mer

Les thèmes récurrents de l’artiste déjà présents lors de l’exposition de 1991 n’ont cessé d’évoluer. On redécouvre notamment la série "Odore di Femmina" qui l’a rendu célèbre. La relation entre la mère et la mer évoquée dans la série Bustes de femmes recouverts de fleurs, rappellent ces objets tombés au fond de la mer et repêchés des années après.
"La Malcontenta" dans la série Odore di Femmina - 2015

"La Malcontenta" dans la série Odore di Femmina - 2015

© Gerrits Schreurs avec l'aimable autorisation de Johan Creten

Sculpteur et céramiste belge, Johan Creten réalise des œuvres singulières où s'exprime sa personnalité complexe. Charnelles, parfois inquiétantes, ses grandes sculptures en grès ou en porcelaine émaillée questionnent la société, la religion, la vie ou encore la sexualité.
"Orgie", Grés émaillé -  2013

"Orgie", Grés émaillé -  2013

© Claire Dorn


 "La Traversée" au CRAC, du 22 octobre 2016 au 15 janvier 2017.

Johan Creten

Né en 1963 en Belgique, Johan CRETEN est un sculpteur flamand basé à Paris. Il travaille tout autour du monde de La Haye à New York et de Miami à Mexico. Véritable précurseur dans le renouveau de la céramique dans l’art contemporain aux côtés de Thomas Schütte et Lucio Fontana, il utilise plus récemment le bronze dont quelques exemples majeurs ont été montrés lors de son exposition à la Galerie Perrotin de New York en octobre dernier, «God is a Stranger». Il a notamment exposé dans les salles Renaissance du Louvre en dialogue avec Bernard Palissy et au musée Eugène Delacroix à Paris, au Bass Museum of Art de Miami, à la Biennale d’Istanbul, à la Wallace Collection à Londres, et au MAMCO de Genève.
Johan Creten est représenté par la Galerie Perrotin à Paris, New York et Hong Kong.