Jeff Koons accusé de contrefaçon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/12/2014 à 11H22
Selon les descriptions fournies par l'AFP, le cochon de Jeff Koons faisant l'objet de poursuites est celui qui est exposé à côté de la sculpture représentant Michael Jackson et son singe, au Centre Pompidou.

Selon les descriptions fournies par l'AFP, le cochon de Jeff Koons faisant l'objet de poursuites est celui qui est exposé à côté de la sculpture représentant Michael Jackson et son singe, au Centre Pompidou.

© PJB / Sipa

Un publicitaire accuse l'artiste américain Jeff Koons de contrefaçon. L'objet du litige est une oeuvre qui présente de nombreuses similitudes avec une publicité de 1985 pour les vêtements Naf-Naf, mettant en scène un cochon venant au secours d'une femme dans la neige, a appris mercredi l'AFP de source proche du dossier.

Un huissier s'est rendu le 11 décembre au centre Georges Pompidou à Paris, où se déroule une exposition consacrée à Jeff Koons, pour prendre en photo, sous tous les angles, l'oeuvre intitulée "Fait d'hiver", comme la publicité, et saisir divers documents, selon la même source.

Un petit cochon "Saint-Bernard" dans une pub de 1985
Auteur des campagnes de Naf-Naf dans les années 1980, Franck Davidovici est celui qui a introduit le petit cochon dans les publicités pour la marque de prêt-à-porter féminin. La campagne automne-hiver 1985 montrait une jeune femme allongée dans la neige, visiblement victime d'une avalanche. À son chevet se trouvait un petit cochon "Saint-Bernard", un tonnelet autour du cou, qui approchait son groin de la brune chevelure de l'infortunée.

L'oeuvre en porcelaine de Koons, qui date de 1988, représente une scène très ressemblante. La posture de la jeune femme, ses mèches sur la joue gauche sont les mêmes. En revanche, chez Koons, un haut en résille laissant apparaître les seins de la jeune femme vient remplacer la doudoune à croisillons de la publicité, le porcelet porte des fleurs à son collier et est entouré de deux manchots. Chez l'artiste, la jeune femme porte des noeuds aux poignets.

"Action judiciaire"
Contacté par l'AFP, l'avocat du publicitaire, Jean Aittouares, a simplement déclaré qu'il y aurait "une action judiciaire", se refusant à tout autre commentaire. Il existe quatre exemplaires de "Fait d'hiver", dont l'épreuve d'artiste exposée à Beaubourg, qui fait partie de la collection Prada. L'exemplaire exposé au centre Pompidou a été vendu environ trois millions d'euros en 2007 chez Christie's à New-York.

Sollicités par l'AFP, ni le centre Pompidou ni Jeff Koons n'ont donné suite.