Eric Ferber, sculpteur de fer... et de rouille

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/06/2014 à 15H01
Pince à linge géante d'Eric Ferber

Pince à linge géante d'Eric Ferber

© Eric Ferber

Rencontre avec Eric Ferber. Ce sculpteur d'acier est installé en Moselle. Son matériau de prédilection ? l'acier corten à l'aspect rouillé. Ses oeuvres qui ornent certains palaces parisiens sont visibles au festival Jardin Jardins, aux Tuileries du 6 au 9 juin.

On dira que le fait de naître dans un village nommé Étain a peut-être tendance à prédisposer au travail de certains matériaux. Si Eric Ferber a été commercial pendant trente ans dans une entreprise, il avait commencé à travailler l'acier à 14 ans et fait un apprentissage dans la métallerie.

En 2003, virage à 180°. Notre homme se lance en autodidacte dans la sculpture métallique qui devient vite monumentale. Il façonne à sa guise l'aluminium, l'inox ou l'acier corten, cet acier qui revêt un aspect rouillé devenu très tendance.

Reportage: Benoît Bour, Florence Grandon, Céline Perrin
"Envolée" d'Eric Ferber © Eric Ferber
Eric Ferber décline aussi son savoir faire dans des objets usuels et de décoration.