Enchères : une statue de Donald Trump nu estimée entre 10 000 et 20 000 euros

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/09/2016 à 11H11
La statue de Donald Trump nu, ici exposée à San Fransisco, le 18 août 2016.

La statue de Donald Trump nu, ici exposée à San Fransisco, le 18 août 2016.

© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Donald Trump a été mis à nu par le collectif anarchiste Indecline. Ce dernier avait organisé une exposition sauvage de cinq statues peu flatteuses du candidat républicain à la Maison Blanche mi-août, dans cinq villes aux Etats-Unis. Toutes ces sculptures grandeur nature ont été confisquées ou détruites, sauf une qui sera mise aux enchères le 22 octobre.

New York, Los Angeles, Cleveland, Seattle ou encore San Fransisco... Les expositions sauvages de statues grandeur nature représentant Donald Trump nu avait fait sensation à la mi-août. Son ventre bedonnant, son rictus et ses attributs masculins n'avaient pas manqué d'attirer les passants... et les autorités. Toutes ces statues avaient été détruites ou confisquées, les autorités expliquant qu'il est interdit "d'ériger quoi que ce soit de non autorisé dans les parcs municipaux, quelle que soit sa taille". Une seule de ces sculptures, dévoilée sur Hollywood Boulevard à Los Angeles, a été conservée. La galerie La Luz de Jesus avait pris la seule statue rescapée dans son enceinte d'exposition pour la joie de ses visiteurs qui se sont précipités pour y faire des selfies.

"Un symbole d'art protestataire"

La maison de ventes Julien's à Beverly Hills a annoncé mercredi que la sculpture grandeur nature sera mise aux enchères le 22 octobre. Pour remplacer son nain de jardin par cette statue dénudée du magnat de l'immobilier, il faudra débourser plusieurs milliers de dollars. L'oeuvre est estimée entre 10.000 et 20.000 dollars. "Cette statue est rapidement devenue un symbole d'art protestataire et a fait l'objet d'une couverture médiatique internationale lorsqu'une galerie a refusé de la cacher ou de la censurer, choisissant à l'inverse de l'exposer", souligne Julien's dans son communiqué. Il ajoute qu'une partie des revenus de la vente sera allouée au National Immigration Forum, une association de défense des immigrants.

Le collectif anarchiste d'artistes californien Indecline a organisé ces expositions sauvages. Sur Instagram, il a diffusé mi-août une vidéo montrant la fabrication de cinq statues identiques du candidat républicain à la Maison Blanche, en glaise et silicone, à partir d'un moule.