Bestiaires de Roland Cognet et d'Aubusson se côtoient au Château Trémolière

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/07/2015 à 17H17
Exposition "Et le paysage est un rêve" au Château de la Trémolière

Exposition "Et le paysage est un rêve" au Château de la Trémolière

© France3/Culturebox

Pour la 5ème année, le Château de la Trémolière d’Anglards-de-Salers (Cantal) accueille les œuvres d’un artiste contemporain dans le cadre de ses "Expositions d’été". Cette année, c’est le sculpteur Roland Cognet qui expose ses troncs d’arbre et loups de bronze dans les allées du château.

L’exposition "Et le paysage est un rêve" signée Roland Cognet est à découvir au Château de la Trémolière (qui date du XVIème siècle) mais aussi dans son cloître médiéval.
 

"Et le paysage est un rêve"

 
Les sculptures de Roland Cognet viennent dynamiser les trésors du château. Des têtes de singes font face au bestiaire fantastique de la célèbre tapisserie d’Aubusson. XVIème et XXIème siècles se mélangent ainsi de la plus belle des manières. Dans les jardins du château, des loups en bronze côtoient des troncs d’arbre disséminés tout au long du chemin. "Cette meute de loups, c’est une part de nature sauvage qui traverse un espace ordonné" explique Roland Cognet.
 
Reportage : V. Mathieu / P-O. Belle / S. Bonnetot / J-P. Vindiollet

 

Un artiste auvergnat exposé dans le monde entier

 
Roland Cognet débute sa carrière au milieu des années 1980. Il entame alors toute une réflexion sur l’animal, le végétal, le minéral et l’humain. Dès le début des années 1990, le sculpteur-graveur expose ses œuvres en France comme à l’étranger. L’artiste aime travailler les matériaux bruts (bronze, ciment, bois…) et les confronter à la nature. Ces dernières années, plusieurs collections prestigieuses ont acquis ses sculptures et gravures, de la fondation Gianadda de Martigny au UCCA (Ullens Center of Contemporary Art) de Pékin.
 
 
L’exposition "Et le paysage est un rêve" est à voir tous les jours (sauf le lundi matin) jusqu’au 30 septembre au Château de la Trémolière d’Anglards-de-Salers.