Dans l'atelier de Balta : de l'aéronautique à la sculpture sur métal

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/12/2016 à 15H17, publié le 27/12/2016 à 15H12
Une des oeuvres de Balta

Une des oeuvres de Balta

© France3/Culturebox

Jacques Labat alias Balta (à ne pas confondre avec l'artiste peintre du même nom) manie depuis sa reconversion le métal et l'acier dans son atelier de Pau. Sculpteur d’œuvres monumentales, celles-ci décoreront bientôt les jardins d'un Château de Dordogne. Portrait de cet artiste des temps modernes.

Balta, un artiste malgré lui ! 

Jacques Labat ne s'était pas du tout destiné à une carrière artistique. Loin de là. Après avoir suivi une formation d'ajusteur, il devient dans les années 1980 le directeur d'une entreprise florissante dans l'aéronautique dont l'ancien hangar habite aujourd'hui ses plus belles créations. Une reconversion étonnante d'autant plus que Balta lui-même ne parvient pas à l'expliquer. Moins qu'un choix de vie, cette métamorphose artistique s'est tout simplement imposée à lui : "Je me suis retrouvé à faire ces sculptures, à vrai dire, je ne sais pas pourquoi. Mais je savais que cela avait un sens". 
Balta dans son atelier

Balta dans son atelier

© France3/Culturebox
Sans réellement mettre de mots dessus, Balta exprime que cette transformation, quoique farfelue, fut pour lui toute naturelle.
Un parcours atypique qui peut s'expliquer par le fait que l'artiste manie des matériaux qui lui sont bien connus. Le métal et l'acier n'ont jamais cessé d'être son moyen d'expression au cours de ses deux porfessions successives. Selon une technique, certes différente, les compositions ont toutefois été façonnées grâce aux mêmes éléments.
A l'inverse d'une rupture, Balta a finalement établi un lien entre son passé et son présent autour d'une seule et même pratique passant de l'aéronautique à l'artistique.

Reportage : France 3 Pau Sud-Aquitaine / E. Poussard / E. Gonzalez / R. Grillot


Des oeuvres gargantuesques 

Dire que les oeuvres de Balta sont aussi imposantes que des fusées est à peine exagérer. Confrontant la matière et son esprit, Balta nous donne à voir des créations aux proportions hors normes. A voir, mais aussi à toucher, à sentir, parfois même a "essayer" car chaque oeuvre est pour lui une occasion de confronter les spectateurs à l'art.  Exposées "in situ" dans des lieux publics, ces installations attiseront votre curiosité que le sculpteur vous laissera avec plaisir contenter. Le fameux "interdiction de toucher" est avec lui surmonté. 
Balta et sa dernière installation 

Balta et sa dernière installation 

© France3/Culturebox
Conscient du pouvoir de l'art, il s'attarde à multiplier les chances de s'y confronter. C'est pour cette raison qu'il a ouvert depuis quelques années sa galerie d'art "Insolitudes" dans le centre de Pau. Bien connue des habitants et des connaisseurs, elle expose en son sein les créations des jeunes artistes palois et des environs dénichés par l'oeil avisé et complaisant de Balta comme Zumeta ou Gérard Gouvet. 

Un dialogue artistique 

La principale préoccupation de Balta est donc la signification que renferment ses sculptures. "Je voulais que ce soient des ensembles et qu'il y ait un sens. Ni figuratif, ni abstrait" souligne t- il. De manière explicite, il façonne des oeuvres qui laissent libre cours à l'interprétation. "Elles profitent à tout le monde! Tout le monde peut donner son avis, son appréciation, son interprétation" affirme le sculpteur.
 

Balta sculpte © France 3 / Culturebox
Etablir un lien avec les personnes est donc pour cet artiste une chose essentielle. Représentant des bouches aux expressions multiples, il symbolise la force de la parole tout en nous invitant à dialoguer avec lui...
lpture Bouche - Balta 

lpture Bouche - Balta 

© France3/Culturebox