Auguste Rodin : le centenaire de sa mort célébré au Grand Palais

Par @Culturebox
Publié le 18/03/2017 à 13H10
Auguste Rodin en 1896.

Auguste Rodin en 1896.

© Archives-Zephyr / Leemage

Un siècle après sa mort, Auguste Rodin demeure l'un des artistes les plus admirés dans le monde. À partir du 22 mars, le Grand Palais, à Paris, lui consacre une rétrospective exceptionnelle présentant ses plus grands chefs-d'œuvre, son approche révolutionnaire de la sculpture et l'influence qu'il a eue sur ses "héritiers", de Bourdelle à Giacometti.

Reportage : M. Berrurier / F. Bohn / D. Arzur / I. Tartakovsky 

Le "maître de la chair", dont on disait qu'il faisait "vibrer le marbre", s'est éteint le 17 novembre 1917, dans sa propriété de Meudon, à l'âge de 77 ans. Considéré comme le père de la sculpture moderne, Rodin a pourtant dû attendre l'âge de 37 ans pour se faire un nom avec sa première scupture en bronze, "L'âge d'airain". Elle lui vaut un succès immédiat ainsi qu'un premier scandale : on l'accuse d'avoir réalisé son moulage sur un modèle vivant, tant les proportions du corps sont parfaites. La légende Rodin était née ! 
Auguste Rodin 

Auguste Rodin 

© Archives-Zephyr / Leemage
L'exposition du Grand Palais présente 200 travaux du maître : ses plus grandes œuvres, comme "Le penseur", "Le baiser" et "Les bourgeois de Calais", mais aussi de nombreuses œuvres préparatoires, des plâtres et terres cuites qui témoignent de l'abondant travail réalisé en amont d'une sculpture finale.
Auguste Rodin, Le Baiser, 1881-1882 

Auguste Rodin, Le Baiser, 1881-1882 

© Musée Rodin
Ses œuvres sont également confrontées à celles des artistes qui lui ont succédé pour montrer combien Rodin a révolutionné la sculpture et inspiré ses héritiers : Carpeaux, Richier, Bourdelle, Brancusi, Matisse, Picasso, Giacometti et, bien sûr, Camille Claudel, son élève devenue sa muse et sa maîtresse.
En parallèle de l'exposition au Grand Palais, découvrez les premières images du film "Rodin" de Jacques Doillon, avec Vincent Lindon dans le rôle-titre et Izia Higelin dans celui de Camille Claudel. Sa sortie en salles est prévue le 24 mai.

affiche expo Rodin