Après Penone, l'artiste Lee Ufan est le prochain invité du Château de Versailles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/11/2013 à 09H20
Sculpture de Lee Ufan au musée de Zurich en 2009

Sculpture de Lee Ufan au musée de Zurich en 2009

© MAISANT LUDOVIC / HEMIS.FR

L'artiste d'origine coréenne Lee Ufan sera le prochain invité du Château de Versailles en 2014, a annoncé sa galerie parisienne Kamel Mennour. Artiste minimaliste, il succède à l'Italien Giuseppe Penone, venu de l'Arte Povera, dont les sculptures géantes ont été présentées en 2013 dans les jardins du château.

Le projet de Lee Ufan se déploiera lui aussi dans les jardins. Le commissariat de l'exposition sera assuré par Alfred Pacquement, qui quitte la direction du musée national d'Art moderne fin décembre.

Né en 1936 en Corée, Lee Ufan vit et travaille entre le Japon, Paris et New York. D'abord écrivain et philosophe, Lee Ufan est l'artiste théoricien du mouvement d'avant-garde Mono-Ha ("l'école des choses"), courant artistique japonais qui s'est développé dans les années 1970. Il se rapproche de l'Arte Povera italien. Ses sculptures se présentent comme des mises en relation de pierres ou de bois choisis dans la nature et de matériaux industriels.

Après les oeuvres exubérantes de Jeff Koons, de Takashi Murakami et de Joana Vasconcelos dans les appartements royaux, qui avaient suscité une certaine polémique, l'exposition Lee Ufan, décidée par Catherine Pégard, présidente du Château de Versailles, sera sans doute propice à la méditation.

Les éditions Actes Sud ont publié cette année la première monographie en français de cet artiste international. Elles lui ont consacré une exposition à l'occasion des Rencontres photographiques d'Arles cet été. Il est actuellement exposé à la galerie Kamel Mennour à Paris.