30 sculptures de Marc Petit en fusion, pour sa première rétrospective

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/02/2016 à 09H25
Trente bronzes du sculpteur Marc Petit sont coulés à la Fonderie Couffignal pour la rétrospective de Limoges 

Trente bronzes du sculpteur Marc Petit sont coulés à la Fonderie Couffignal pour la rétrospective de Limoges 

© France 3 / Culturebox

Les galeristes et les collectionneurs considèrent Marc Petit comme un immense sculpteur. A l'occasion de la première rétrospective de ses oeuvres à Limoges, l'artiste suit pas à pas la coulée de ses bronzes à la fonderie Couffignal d'Aixe-sur-Vienne. 70 sculptures monumentales, dont 15 inédites, seront disposées en plein air autour de la cathédrale à partir de mars.

Dans la fonderie de Guillaume Couffignal on coule en un jour une trentaine de pièces pour la rétrospective Marc Petit qui se tiendra à Limoges de Mars à septembre 2016. Opération délicate qui donne chaud à l'artiste et au fondeur.
 
Fonderie Couffignal 3 © France 3 / Culturebox

"Tout est rythmé, il faut que tout soit coordonné, que les pièces ne refroidissent pas trop vite et il faut que le métal soit à la bonne température. Donc pour Guillaume (le fondeur), c'est quinze jours de travail de préparation du four", explique le sculpteur à propos du travail en fonderie. 

Reportage : C. Descubes / J. Sousa / X. Beaudlet

"On sait tous ce qu'on doit faire pour couler précisément et rapidement afin d'éviter que le métal ne devienne trop froid, sinon la pièce ne viendra pas, ce qui veut dire que le bronze n'ira pas partout à l'intérieur du moule et donc la pièce est fichue", précise le Ciseleur d'art Maxime Rabis
Le fondeur Maxime Rabis lors de la coulèe 

Le fondeur Maxime Rabis lors de la coulèe 

© France 3 / Culturebox

Une reconnaissance de sa région

Jusqu'alors, la ville n'avait jamais montré les œuvres de Marc Petit en plein air. 70 oeuvres monumentales seront notamment exposées dans le quartier de la cathédrale. Un événement et un enjeu affectif pour l'artiste qui vit depuis 30 ans à 20 kilomètres de Limoges. 

-> Découvrez le processus créatif et les oeuvres de Marc Petit dans cette vidéo 

La rétrospective Marc Petit se tiendra à Limoges de 19 mars au 12 septembre dans les jardins de l'Evéché ainsi que dans la galerie "Artset"
Le sculpteur Marc Petit  

Le sculpteur Marc Petit  

© France 3 / Culturebox

Marc Petit

Marc Petit a la sculpture dans le sang puisque ce natif (1961) de Saint-Céré dans le Lot avait à peine 14 ans quand il réalisa ses premières oeuvres. Deux anciens élèves des Beaux-Arts de Paris corrigent alors son travail et lui enseignent les bases du métier : René Fournier et Jean Lorqui qui fut premier grand prix de Rome. Dix ans plus tard, Marc Petit réalise sa première exposition personnelle dans sa région. L'artiste sera également lauréat des fondations de France et Charles Dumont. Depuis 2008, un musée portant son nom a ouvert ses portes au Lazaret Ollandini à Ajaccio.