Quand une oeuvre d'art du FRAC Limoges se retrouve chez le boucher...

Par @Culturebox
Publié le 21/07/2017 à 14H56
Le projet "Art en lieu" porté par le FRAC Limoges donne une allure atypique au village de Royère-de-Vassivière (Creuse)

Le projet "Art en lieu" porté par le FRAC Limoges donne une allure atypique au village de Royère-de-Vassivière (Creuse)

© France 3 / Culturebox

Depuis treize ans, les collections de l'artothèque du FRAC Limoges prennent leurs quartiers d'été à Royère-de-Vassivière. Choisies par les habitants et les commerçants, les œuvres sont exposées dans des lieux parfois insolites. Jusqu'au 5 novembre 2017, les magasins et les lieux publics du petit village de la Creuse ont vraiment de l'allure !

Chaque été, le projet "L'art en lieu" initié par le Frac de Limoges transforme Royère-de-Vassivière en village-galerie. Inviter l’art contemporain dans des lieux insolites pour le rendre accessible à tous, cette année encore, tous les habitants et commerçants ont joué le jeu.

Si vous passez par le boucherie du bourg pour acheter votre steak, n’oubliez pas de regarder au-dessus de la caisse, il y a une très belle photo signée Laurent Terras. "On dirait une machine à laver écologique, il faut pédaler pour l’actionner celle-là ", s’amuse le boucher Jean-Jacques Bord.

Reportage : M. Blanloeil / N. Chigot / C. Reynard

Un village aux couleurs de l’art contemporain

Le pharmacien, la coiffeuse, le garagiste, le médecin, l’association "Emile a une vache pour l’Atelier", mais aussi les agents municipaux, le personnel et les résidents de l’EHPAD sans oublier les journalistes de la Radio de Vassivière…  tous accueillent des œuvres pour les faire partager.

On essaie toujours d’avoir une œuvre qui a un écho avec notre travail.

Yvan Dussautoir -Préparateur en pharmacie
Œuvres de Nelly Maurel à la pharmacie

Œuvres de Nelly Maurel à la pharmacie

© France 3 / Culturebox


Organisé par l’artothèque du FRAC de Limoges, le projet "L’art en lieu" développe au fur et à mesure des éditions un rapport à la fois intime et ouvert à tous. La volonté étant d’amener l’art au plus près de chacun.

Ce qui me plairait c’est d’avoir une œuvre d’art au plafond pour que mes clientes puissent l’admirer quand elles sont au bac !

Sylvie Leclair - Coiffeuse
Œuvre de John Hodany chez Sylvie, la coiffeuse

Œuvre de John Hodany chez Sylvie, la coiffeuse

© France 3 / Culturebox

Jean Bonichon crée à domicile

Originaire de la région, le plasticien multimédia Jean Bonichon est l’invité de l’édition 2017. Humoriste, plaisantin, acrobate, l’artiste se définit aisément avec le vocabulaire emprunté au spectacle vivant. Son approche de l’art contemporain propose un regard décalé et surréaliste sur les petites choses de la vie. Il présente une installation sonore dans la salle du conseil de la mairie avec des œuvres de Henri Cueco, ses photos et une vidéo sur les murs de l’église.

Sans prétention, l’artiste facétieux lance un grand appel à tous les visiteurs

Cette petite fenêtre ouverte à Royère-de-Vassivière permet de dire aux gens : "N’ayez pas peur : ces objets ont été inventés pour vous ! Ils n’existeront pas si vous n’êtes pas là"

Jean Bonichon - Artiste
The preacher of pumpkins, 2006

The preacher of pumpkins, 2006

© Jean Bonichon

Des œuvres exclusives pour Royère-de-Vassière

Les lieux publics ou la place du village sont aussi des espaces de création pour l’imagination des artistes. Pour la 13e édition, le plasticien allemand de Hans-Walter Müller a installé une architecture gonflable.
Oeuvre d'Hans-Walter Müller 

Oeuvre d'Hans-Walter Müller 

© France 3 / Culturebox
Le programme 2017 permet de découvrir les pastels monochromes d’Alain Doret, les pictogrammes déroutants de Nelly Maurel, l’humour grinçant de Taroop & Glabel, les collages mystiques de Camille Fischer...