Yann Arthus-Bertrand expose aux îles de Lérins : son "coup de gueule" contre le système !

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/07/2017 à 16H32, publié le 12/07/2017 à 16H21
Yann Arthus-Bertrand lors de l'inauguration de son exposition "Le Patrimoine vu du ciel"  au musée de la mer des îles de Lérins

Yann Arthus-Bertrand lors de l'inauguration de son exposition "Le Patrimoine vu du ciel"  au musée de la mer des îles de Lérins

© France 3 / Culturebox

A l'occasion de l'inauguration de son exposition sur l'île Sainte-Marguerite (Alpes-Maritimes), Yann Arthus Bertrand a affirmé son soutien à la candidature des Iles du Lérins au Patrimoine mondial de l'Unesco. Le célèbre photographe qui présente 35 photos de sites exceptionnels, a dit une fois encore son engagement pour une planète plus saine et un système économique plus juste.

Lorsque Yann Arthus-Bertrand se déplace pour inaugurer une exposition c'est à la fois pour raconter les histoires qu'il a vécues, mais aussi pour piquer quelques bons coups de gueule. 

Ce n'est pas normal que 8 personnes possèdent 50 % des richesses du monde !
1 % de la population du monde possède 99 % des richesses du monde ! Il y a quelque chose de pourri là-dedans. Ca ne fonctionne plus ! Ca ne fonctionnera plus !

Yann Arthus-Bertrand - Photographe

Reportage : M. Brucker / B. Loth / A. Vejux

Ne pas laisser mourir la planète et ses habitants

Yann Arhus Bertrand parcourt le monde à bord de son hélicoptère depuis plus de 40 ans. Voyageur humaniste et amoureux des vues aériennes, il ne lâche rien et poursuit sa quête pour un monde plus équitable. "On essaye d'expliquer le monde à travers la photographie aérienne, parce que la photographie aérienne explique beaucoup de choses. Comment les gens vivent ? S'ils sont riches, s'ils sont pauvres. Comment ils mangent", précisait le photographe-réalisateur dans une interview au journal de France 2
La passion pour le monde et les gens de Yann Arthus-Bertrand a débuté en 1976 au Kenya à bord d'une montgolfière

La passion pour le monde et les gens de Yann Arthus-Bertrand a débuté en 1976 au Kenya à bord d'une montgolfière

© Photo12 / Philip Conrad / AFP

L'exposition "Le Patrimoine vu du ciel" du Musée de la Mer de l'île Sainte Marguerite dévoile une quarantaine de clichés de sites emblématiques, préservés à l’état sauvage ou façonnés par l’homme. Un témoignage bien réel de l'état du monde. Fil conducteur de l’exposition, le point de vue aérien adopté par Yann Arthus-Bertrand révèle l’esthétique particulière de chaque lieu, sa fragilité et sa valeur d’exemple. Des statues de l'île de Pâques au site de Palmyre, le photographe visionnaire pousse un nouveau cri d'alarme. 

Tout le monde admire le système capitaliste et pourtant c'est un système pourri qui ne fonctionnera plus

expo yann arthus bertrand.png © France 3 / Culturebox

 

Une démarche Unesco pour les îles de Lérins

Organisée dans le cadre de la candidature de Cannes à l’inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, l’exposition cherche aussi à sensibiliser le public sur la notion "d'héritage commun de l’humanité" et aux enjeux liés à sa sauvegarde. "Chacun doit se sentir dépositaire de ce patrimoine. Cette démarche Unesco nous aide à renforcer le sentiment d'appartenance", a souligné le maire de Cannes, David Lisnard lors du vernissage. Le dossier porté par la municipalité de Cannes doit être transmis en décembre au Ministère de la Culture. 
Exposition Yann Arthus Bertrand

© France 3 / Culturebox
Actuellement, Yann Arthus-Bertrand finalise son futur documentaire dédié aux femmes du monde entier. La sortie de "Woman" est prévue pour courant 2017.