Visa pour l'image : le visage de la guerre en Afghanistan par Majid Saeedi

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/09/2013 à 14H29
Garçon portant la monnaie afghane au marché des changes à Herat, Afghanistan 2001

Garçon portant la monnaie afghane au marché des changes à Herat, Afghanistan 2001

© Majid Saeedi /Getty Images

Photoreporter iranien, Majid Saeedi parcourt le monde et ses zones de conflits muni d'une seule arme : son appareil photo. Visa pour l'image Perpignan lui offre la caserne Gallieni pour exposer son travail réalisé pendant près de 10 ans en Afghanistan auprès des populations meurtries par la guerre.

Reportage : M. Tamon, F. Savineau, JY Olivier
Maji Saeedi travaille pour l'agence de photo américaine Getty Images. Pour ce reportage photo en Afghanistan il privilégie une démarche humanitaire. Montrer les visages, les regards, les sourires qui survivent au milieu des ruines a plus de poids, selon lui, que de montrer des hommes en armes qui tuent. 

L'Afghanistan a perdu sa liberté depuis plus de 30 ans. A l'invasion russe (1978-1992) succèdera la guerre civile entre Talibans, forces du gouvernement (Massoud) et moudjahiddins qui aboutira par la prise du pouvoir en 1996 par les Talibans. Intervention de l'OTAN, assassinat du commandant Massoud en 2001, destruction de Kaboul et du patrimoine, à partir de 2005 la situation s'aggrave et la population ne vit plus que dans l'ombre de la tyrannie talibane. 

Oussama Ben Laden, icône saoudienne des talibans, est assassiné par un commando américain le 2 mai 2011 au Pakistan. Depuis l'Afghanistan tente de relever la tête mais reste occupée par les troupes étrangères. 

Les images en noir et blanc de Majid Saeedi rendent la lumière et l'espoir à l'Afghanistan, pays encore en suspens en 2013. 
Descente de l'échafaudage, après avoir affiché un portrait géant d'Hamid Karzai dans le centre de Kaboul.

Descente de l'échafaudage, après avoir affiché un portrait géant d'Hamid Karzai dans le centre de Kaboul.

© Majid Saeedi
Visa pour l'image à Perpignan du 31 août au 15 septembre 2013