Une photographe explore le quotidien de femmes sans domicile fixe à Grenoble

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/10/2015 à 18H36
Exposition "Fenêtre sur rue" de Nadine Barbançon à l'Hôtel de ville de Grenoble jusqu'au 30 octobre 2015

Exposition "Fenêtre sur rue" de Nadine Barbançon à l'Hôtel de ville de Grenoble jusqu'au 30 octobre 2015

© Culturebox

C’est une galerie de portraits émouvante que dresse la photographe Nadine Barbançon. Les portraits de femmes malmenées par la vie qui trouvent chaque jour refuge au local des femmes SDF de Grenoble. Pendant un an et demi, elle a suivi leur quotidien dans ce lieu de vie. Des clichés à découvrir jusqu’au 30 octobre à l’Hôtel de ville.

Reportage : C.Picaud et A.Ployart

Ce sont des femmes que l’on croise sans vraiment les voir. Des femmes qui avaient toutes une vie "normale" avant de trébucher et de se retrouver dans une spirale infernale qui va les mener jusqu’à la rue.
 
Des femmes "normales" qui pour la société ne le sont plus vraiment. Alors Nadine Barbançon a eu envie de le redonner un peu d’humanité en mettant en avant ce qu’elles sont avant tout, des femmes courageuses qui se battent au quotidien pour garder la tête hors de l’eau.
 
Pendant un an et demi, la photographe les a suivies dans le local des femmes SDF de Grenoble. Une structure ouverte il y a 10 ans et qui est devenue un véritable lieu de vie pour elles. Un point d’ancrage où elles se retrouvent la journée pour boire un café, se laver, manger, discuter ou tout simplement dormir un peu en sécurité.

Photo de Nadine Barbançon

Photo de Nadine Barbançon

© Culturebox / Capture d'écran
 
En plus des photos toutes ces femmes ont également prêté leur voix à un documentaire sonore.
Fenetre sur rue doc1 © les belles oreilles
 
L’exposition "Fenêtre sur la rue" est visible jusqu’au 30 octobre 2015 à l’Hôtel de Ville de Grenoble