Une nouvelle galerie dédiée à la photographie au Centre Pompidou

Par @valerieoddos Journaliste, responsable de la rubrique Expositions de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/10/2014 à 12H32
A droite, Jacques-André Boiffard, "Pied et main serrés", 1929, Centre Pompidou, Musée national d'art moderne, Paris - A gauche, le Centre Pompidou

A droite, Jacques-André Boiffard, "Pied et main serrés", 1929, Centre Pompidou, Musée national d'art moderne, Paris - A gauche, le Centre Pompidou

© A droite © Centre Pompidou, MNAM-CCI, dist RMN-Grand Palais / Bertrand Prévost © Mme Denise Boiffard - A gauche © Photo Manuel Cohen, AFP

A partir de novembre, le Centre Pompidou aura une galerie permanente d'exposition dédiée exclusivement à la photographie. La première exposition sera consacrée au surréaliste Jacques-André Boiffard.

La nouvelle "galerie de photographies" du Centre Pompidou, qui ouvrira le 5 novembre, sera située au niveau -1 du forum, sur 200 m2. En accès libre, elle a pour vocation de montrer la collection de photographies du Musée national d'art moderne.
 
Trois expositions par an pour faire connaître les collections de photographie du Centre
 
Trois expositions, monographiques ou thématiques, seront organisées tous les ans, qui permettront de découvrir un ensemble de 40.000 épreuves et de plus de 60.000 négatifs qui traverse l'histoire de la photographie moderne et contemporaine, particulièrement riche en œuvres des années 1920 et 1930, avec Man Ray, Brassaï, Brancusi, la Nouvelle vision et le surréalisme.
 
L'exposition inaugurale sera une première rétrospective de l'œuvre de Jacques-André Boiffard (1902-1961), avec 70 photographies du dernier grand photographe surréaliste à n'avoir encore jamais fait l'objet d'une grande exposition dans un musée.
 
Sur une courte décennie seulement, sa production fulgurante est une des plus authentiquement surréalistes de son temps. Il a arrêté la photographie dès les années 1930 pour se consacrer à la médecine.
 
Jacques-André Boiffard, un météore du surréalisme
 
L'exposition (du 5 novembre 2014 au 2 février 2015) rassemble pour la première fois ses images pour André Breton (il a illustré "Nadja"), Georges Bataille, ses travaux de commande et ses recherches expérimentales. Les collections du Centre Pompidou possédaient déjà 26 épreuves originales de l'artiste et se sont enrichies de 50 tirages supplémentaires grâce à l'acquisition de la collection de Christian Bouqueret en 2011. L'exposition sera augmentée de quelques épreuves vintages conservées dans des collections particulières.
 
La deuxième exposition de la galerie de photographies, "Qu'est-ce que la photographie ?" (4 mars – 1er juin 2015), rassemblera des artistes de la collection comme Ugo Mulas, Man Ray, André Kertesz, Dennis Oppenheim, Patrick Tosani, Wim Wenders…
 
La troisième sera consacrée à Anna et Bernhard Blume ("Lévitations", 1er juillet – 28 septembre 2015), un couple d'artistes allemands fascinés par les phénomènes paranormaux.