Un Français nommé conservateur-chef de la photo au MoMA de New York

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/06/2012 à 17H57
A gauche, Quentin Bajac - A droite, le Museum of Modern Art de New York

A gauche, Quentin Bajac - A droite, le Museum of Modern Art de New York

© A gauche, J-C Planchet - A droite, René Spalek / Bilderberg

Quentin Bajac va diriger à partir de janvier le département de la photographie du Museum of Modern Art de New York (MoMA). Le directeur du prestigieux musée new-yorkais a annoncé mardi la nomination à la tête de ce département de Quentin Bajac, qui était depuis 2007 conservateur en chef de la photographie au Centre Pompidou

Il succédera, au début de l’année prochaine, à Peter Galassi, qui prend sa retraite après 30 ans de carrière au MoMA. A la tête d’une collection de 30.000 œuvres couvrant toute l’histoire de la photographie, de son origine à nos jours, Quentin Bajac sera chargé d’organiser les expositions de photo du grand musée new-yorkais et de superviser ses acquisitions.

« Les réalisations magnifiques de Quentin à Paris ces 17 dernières années, au Musée d’Orsay et au Centre Pompidou, ont permis d’attirer l’attention sur l’importance de la photographie dans l’histoire de l’art et comme composante essentielle de la pratique contemporaine », a déclaré le directeur du MoMA, Glenn D. Lowry.

Quentin Bajac a déclaré, lui, qu’il rejoignait « avec beaucoup de fierté et de joie » le personnel et la « collection merveilleuse » du MoMA.

Quentin Bajac a travaillé au Musée d'Orsay et au Centre Pompidou
Quentin Bajac s’est occupé de photographie ancienne au Musée d’Orsay, où il a été conservateur de la photographie de 1995 à 2003. Puis il a travaillé sur la photo moderne et contemporaine au Centre Pompidou. Entré au département de photographie en 2003, il en a pris la tête en 2007. Il enseigne également la photographie à l’Ecole du Louvre.

Il a été le commissaire d’expositions comme « Dreamlands » sur les rapports entre parcs et foires et conception de la ville, ou « La subversion des images » (2009), expositions magistrale sur les surréalistes et la photographie. Ou encore les rétrospectives William Klein (2005) et Jacques Henri-Lartigue (2003).

Au Centre Pompidou, il a géré l’acquisition de deux importantes collections de photo : celle de la Caisse des dépôts en 2006 et celle de Christian Bouqueret en 2011.

Il a écrit de nombreux ouvrages, dont une histoire de la photographie en trois volumes (Gallimard-Découvertes) et, entre autres, des livres sur Robert Doisneau (Gallimard, 2012) et sur Martin Parr (2010, Textuel-Schilt Publishing).