Toutes les facettes de Depardon à Lyon, Aix-en-Provence et Ajaccio

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/11/2012 à 16H51
Raymond Depardon

Raymond Depardon

© AFP

Il est partout ! Trois expositions sont en ce moment consacrées au cinéaste et photographe Raymond Depardon. Passé maître dans l'art de la photo de paysage, celui qui, le 29 mai, a officiellement immortalisé François Hollande, est mis à l'honneur au Plateau de Lyon jusqu'au 2 mars, à la Galerie Zola d'Aix-en-Provence jusqu'au 24 novembre, et à l'Espace Diamant d'Ajaccio jusqu'à dimanche.

Lyon - La France de Raymond Depardon
Né à Villefranche-sur-Saône, Depardon est un enfant du pays, et c'est tout naturellement qu'après être monté un Paris, un retour aux sources l'a poussé à vouloir photographier cette France des sous-préfectures. Il a ainsi parcouru seul les campagnes et provinces de France pour ramener un témoignage franc et direct des mutations, modernisations mais aussi retards qui touchent ces paysages familiers.

Aix-en-Provence - Errance
C'est ici Depardon le photographe-reporter qui est mis à l'honneur : membre de la très célèbre agence Magnum, il parcourt le monde pour en ramener des clichés sombres, graves ou au contraire pleins d'espoir, mais toujours très pudiques. Ce qui lui vaudra en 1991 le Grand Prix National de la Photographie.

Ajaccio - La Corse de Raymond Depardon
En 1998, le FRAC Corse fait une commande à Raymond Depardon, afin qu'il réalise des photographies de l'île. Le photographe accepte et parcourt en solitaire le pays, du Nord au Sud, puis du centre vers le littoral. En résulte une série de photographies de paysages, en noir et blanc, toutes vides d'humains. Depardon raconte avoir découvert lors de cette escapade sur l'Île de Beauté une mélancolie, un charme gris qu'il a donc fixé sur pellicule. Ces clichés sont, dans l'ouvrage où ils sont recueillis, accompagnés par des textes de l'écrivain français Jean-Noël Pancrazi.