Tous les portraits officiels des présidents depuis le Général de Gaulle

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 29/06/2017 à 15H12, publié le 05/06/2012 à 13H31
Les portraits officiels des présidents de la Vème République

Les portraits officiels des présidents de la Vème République

© Laurence Houot-Remy

Le portrait officiel du président de la République française est réalisé au début de son mandat. Il est affiché dans les bâtiments publics en France, et notamment dans les 36000 hôtels de ville du pays. C'est le premier président de la IIIe République, Adolphe Thiers, qui a lancé cette tradition du portrait photographique officiel, en 1871.

Le portrait a peu évolué jusqu'à la Vème République. C'est le président Valery Giscard D'Estaing en 1974, qui rompt nettement avec la tradition.

Charles de Gaulle (1959-1969)

Charles de Gaulle

Charles de Gaulle

© Jean-Marie Marcel

Le général de Gaulle se tient débout dans la bibliothèque et porte la panoplie complète du chef de l'État (Grands-croix de la Légion d'honneur et le collier de Grand Maître de l'Ordre de la Libération, dont il fut l'unique Grand Maître). Le premier président de la Ve République ne pose pas avec l'"habit" officiel du président de la République mais porte les décorations qui vont avec, sur son habit d'officier général. Le photographe, Jean-Marie Marcel, lui demande de porter un regard lointain, sur sa gauche. Le portrait est réalisé en couleur. La prise de vue a eu lieu dans la bibliothèque du palais de l'Élysée, de Gaulle reposant sa main droite sur deux livres épais.

 

Georges Pompidou (1969-1974)

Georges Pompidou

Georges Pompidou

© François Pages

La photographie officielle du Président Georges Pompidou ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de son prédécesseur. Même lieu : Georges Pompidou se tient débout dans la bibliothèque du Palais. Même tenue : panoplie complète du chef de l'État (Grands-croix de la Légion d'honneur et le collier de Grand Maître de la Légion d'Honneur). Seules nuances : le président regarde cette fois-ci au loin, mais sur sa droite et le photographe, François Pagès est un photographe d'actualités, qui travaille habituellement pour le magazine Paris-Match.


Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981)

Valéry Giscard d'Estaing

Valéry Giscard d'Estaing

© Jacques-Henri Lartigue

Valéry Giscard d'Estaing se tient debout devant un drapeau de la France en mouvement. Il est souriant. Et en costume de ville. Le troisième président de la Ve République a fait campagne sur sa jeunesse et sa modernité. Il rompt avec la tradition de ses prédécesseurs, qui posent dans la bibliothèque du palais. Il regarde cette fois-ci droit devant. C'est Jacques-Henri Lartigue qui est choisi pour portraiturer le président Giscard. Surpris, il note dans son journal à propos de la journée où Valéry Giscard d'Estaing lui propose d'être son photographe officiel (proposition qu'il tarde à accepter) : "Nous sommes en train de bavarder avec Agnès Gouvion Saint-Cyr quand le téléphone sonne […] Le président ? Quel président ?". Plus qu'un président, c'est un homme qui s'affiche proche des Français sur ce portrait officiel en format horizontal.


François Mitterrand (1981-1995)

François Mitterrand

François Mitterrand

© Gisèle Freund

François Mitterrand est assis, "Les Essais", de Montaigne en mains. Comme son prédecesseur, le président pose en costume de ville, la Légion d'honneur n'apparaîssant qu'en boutonnière. Le quatrième président de la Ve République, et le premier président socialiste du régime demande à Gisèle Freund de réaliser le portrait officiel, "photographe née dans une riche famille juive de Berlin, rescapée du nazisme". André Malraux, Jean-Paul Sartre, Marguerite Yourcenar ou Samuel Beckett ... Gisèle Freund a 87 ans et déjà des milliers de portraits derrière elle quand elle réalise ce cliché de François Mitterrand. La petite histoire raconte qu'elle aurait été déçue par le résultat qu'elle trouva, au final, trop figé…


Jacques Chirac (1995-2007)

Jacques Chirac

Jacques Chirac

© Bettina Rheims

Jacques Chirac est debout, les mains derrières le dos. Derrière lui, le palais de l'Élysée, et le drapeau français. Connu pour son attachement au monde rural, le cinquième président de la Ve République pose pour la première fois dans les jardins du palais. Comme son prédécesseur, il porte seulement un costume de ville, et une chemise bleu ciel, le tout donne une  touche décontractée au portrait officiel. La photographie reste classique mais le choix de la photographe est osé : Bettina Rheims a réalisé des séries de nus jugés "pornographiques". Dans les années 1980, elle a photographié des strip-teaseuses, des animaux empaillés puis de jeunes androgynes avant de réaliser "Chambre close" ...

 

Nicolas Sarkozy (2007-2012)

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy

© Philippe Warrin

Nicolas Sarkozy retourne dans la bibliothèque du Palais. Le sixième président de la Ve République pose debout, avec les drapeaux français et européen en arrière plan. Même si Philippe Warrin est le photographe officiel de la Star Academy, on revient à un style plus académique. C'est la photographe qui a suggéré au président d'ajouter le drapeau européen, qui entre pour la première fois dans le tableau.

 

François Hollande (2012- 2017)

François Hollande

François Hollande

© Raymond Depardon

Retour au jardin pour le septième président de la Ve République. François Hollande pose sous un grand soleil. Comme pris sur le vif, le nouveau président de la République a l'air d'amorcer un mouvement,ce qui rompt avec les portraits figés de ses prédecesseurs. L'arrière plan, légèrement surexposé,  montre la façade du Palais sur laquelle flottent les drapeaux français et européen. Le format carré, cher à Raymond Depardon, est une première. Le photographe du quotidien et des gens simples a dressé un portrait naturel du président, donnant l'image d'un président "normal"