Sam Stourdzé : "Les rencontres d'Arles c'est aussi de la musique et du cinéma"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/06/2015 à 17H01
Sam Stourdzé, le nouveau directeur des Rencontres d'Arles en plein montage d'exposition à l'église des Prêcheurs

Sam Stourdzé, le nouveau directeur des Rencontres d'Arles en plein montage d'exposition à l'église des Prêcheurs

© France 3 / Culturebox

Fraîchement nommé directeur des Rencontres d'Arles, Sam Stourdzé souhaite donner un nouveau visage au festival quarantenaire. Du 6 juillet au 20 septembre 2015, la cité méridionale sera le carrefour de la photographie, du cinéma et de la musique. En ouverture, un concert de Matthieu Chedid résonnera avec les photos de Martin Parr dans l'église des Frères Prêcheurs.

Sam Stourdzé le nouveau directeur des Rencontre d'Arles est dans les starting-blocks. Dans un mois tout juste le grand rendez-vous estival de la photographie ouvrira ses portes autour de plusieurs événements variés. Une première édition à laquelle il souhaite apporter de nouvelles couleurs. Tout en conservant l'esprit d'origine des Rencontres, Sam Stourdzé lance d'autres pistes, il s'agit pour lui de décloisonner les arts et de "faire entrer en résonnance la musique, les photos et le cinéma". 

Reportage : J. Hessas / X. Schuffenecker / S. Cambon-Cazal


Un autre regard sur la photographie 

Avec 60 expositions photos, les Rencontres d'Arles demeurent le rendez-majeur des amateurs et des professionnels. "Il y a plusieurs niveaux de lecture dans les expositions que l'on propose, et que l'on soit un grand spécialiste de la photographie ou un béotien amateur on aura le même plaisir assure Sam Strourdzé. L'exposition Martin Parr à l'église des Frères Prêcheurs sera notamment le lieu d'un concert de Matthieu Chedid le 7 juillet. A noter aussi qu'une grande exposition reliant musique et photo regroupera les pochettes de 33 tours réalisés par des artistes photographes

 

Boz Scaggs, Middle Man, Columbia FC 36106, États-Unis, 1980. Photographie de Guy Bourdin. 

Boz Scaggs, Middle Man, Columbia FC 36106, États-Unis, 1980. Photographie de Guy Bourdin. 

© Guy Bourdin


Un programme éclectique concocté par un fin connaisseur 

A 41 ans, Sam Stourdzé n'en est pas à son coup d'essai en matière d'organisation d'événements. Ancien pensionnaire de la Villa Médicis, il a signé de nombreuses expositions dans le domaine de la photographie telles que celles sur Fellini et Chaplin à Paris, ou encore "Paparazzi" au Centre Pompidou-Metz.
 
Sam Stourdzé a assuré de 2005 à 2010, la direction des activités culturelles de  la Fondation Henri Cartier-Bresson et arrive de Lausanne après 5 ans passés au musée de l'Elysée. Nommé en avril 2014 à la direction des Rencontres d'Arles, il succède à des directeurs aussi prestigieux que Lucien Clergue ou François Hebel.


Les rencontres d'Arles du 6 juillet au 20 septembre 2015