Saisissants, les regards de l'extase par William Ropp

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/04/2013 à 15H18
L'après-rêve, l'exposition "Faces" de William Ropp hypnotise le visiteur par ses regards figés 

L'après-rêve, l'exposition "Faces" de William Ropp hypnotise le visiteur par ses regards figés 

© William Ropp

Fermez les yeux. Pensez au plus beau rêve que vous ayez jamais fait. Laissez-vous envelopper par ce cocon de bien-être. Rouvrez-les. William Ropp déclenche et capte votre regard encore embrumé par le souvenir. Cette exposition intitulée "Faces", montre les oeuvres très picturales du photographe. A découvrir au centre Culturel André Malraux de Vandoeuvre-lès-Nancy jusqu'au 4 mai 2013

Reportage : C. Boisson, T. Ganay, M. Ozel
« En adoptant la couleur, après trois décennies de travail en noir et blanc, Willam Ropp prenait le risque de se perdre […] Que la porte entrebâillée sur des abîmes ne débouchât sur une scène aveuglante. […] Nuls réalisme ni trivialité dans ce nouveau recueil. Les photographies de visages qu’on y contemple ne sont pas des portraits. […] Certes, c’est encore bien davantage la peinture, et toute l’histoire du portrait pictural qu’évoquent ces effigies précises et lumineuses [Mais] Comme les saints de Léonard se passent d’auréole, nimbés qu’ils sont de leur propre lumière, les figures de William Ropp irradient un éclat surnaturel. […] Et pour la première fois, certains modèles (…) semblent respirer derrière le masque ». 
Géraldine Schrepfer, in « William Ropp : Faces », Les Editions de l’œil, 2012.

L'exposition "Faces" de William Ropp au Centre culturel André Malraux jusqu'au samedi 4 mai 2013