Rétrospective du sculpteur-photographe Robin Collyer à Cherbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/02/2012 à 16H12
Vent : installation sculpture et photos de 1991

Vent : installation sculpture et photos de 1991

© Robin Collyer

Jusqu'au 29 avril 2012, le Point du Jour, à Cherbourg, propose la première grande rétrospective en Europe de l'oeuvre de Robin Collyer, photographe et sculpteur anglais, considéré comme un artiste majeur de ces trente dernières années. Intitulée "Constructions", l'exposition présente une dizaine de sculptures et quelques 60 photos réalisées depuis les années 70.

Né à Londres en 1949, Robin Collyer vit et travaille à Toronto, au Canada. Il débute la sculpture à la fin des années 60; son travail est alors marqué par le minimalisme et l'art conceptuel avec des structures épurées, composées de matériaux banals comme le métal et le carton. Par la suite, il allie des matériaux de récupération à des textes et à des photos publicitaires : son travail s'apparente alors à un discours critique sur l'architecture et l'urbanisme. 

Likers, 1972 (acier, aluminium, bois, carton ondulé)

Likers, 1972 (acier, aluminium, bois, carton ondulé)

© Robin Collyer

Dans les années 70, il se met à la photographie, en immortalisant des paysages naturels ou urbains, avec une prédilection pour sa ville, Toronto. Depuis les années 90, Robin Collyer travaille avec des logiciels de retouche afin d'ôter toute trace écrite des paysages urbains. Dépouillées de tout signe typographique, ses images nous offrent une perception nouvelle de ces environnements qui deviennent étranges, voire factices.  

Temperance St., 1993

Temperance St., 1993

© Robin Collyer

Par ailleurs, jusqu'au 17 mars, la galerie Gilles Peyroulet et Cie, à Paris, consacre une autre exposition à l'artiste : "Trees photographies 1980-2010".