Record pour un cliché d'Irving Penn adjugé 361.000 euros à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/11/2011 à 10H32
 
	 

 

 

© © by the Irving Penn Foundation

Un tirage de 1983 d'une photo d'Irving Penn, "Women in Moroccan Palace", a été adjugé 361.000 euros le 12 novembre à Paris. Pour la première fois en Europe, une collection de 51 photographies réalisées par l'Américain Irving Penn (1917-2009) était mise en vente.

Le montant total a atteint 2,1 millions d'euros au lieu de 1,6 estimé initialement. Le bénéfice de la vente sera reversé à Médecins sans Frontières. Photographe de mode notamment pour Vogue, Irving  Penn avait réalisé en 1951 le cliché d'une femme en turban, assise près d'une théière dans un palace marocain, qui a été adjugé 361.000 euros, le "deuxième meilleur prix" pour une photographie d'Irving  Penn, a indiqué Christie's. L'élégante "Harlequin dress", 1950, également estimée de 200.000 à 300.000 euros (hors frais) pour un tirage 1979, a été vendue 265.000 euros.

Re-Découvrez Irving Penn à la galerie parisienne Marlat
Irving Penn (1917-2009) a marqué l’histoire de la photographie par ses images de mode, ses natures mortes et ses portraits. Cette exposition composée de tirages inédits retrace le destin de cet artiste mue par l’amour de l’art et de ses proches. Ses cubes (steel blocks) ont un lien passionnel avec son fils, Tom, sculpteur et président de la fondation Irving Penn. Sa femme et muse, la mannequin Lisa Fonssagrives-Penn, lui impose sa beauté et ses angles de prise de vue. (Exposition du 3/11/11 au 12/01/12 à la Galerie Thierry Marlat. 2, rue de Jarente 75004 Paris).

Vente record pour François-Marie Banier
Lors d'une vente de clichés de différents artistes, "La chambre de Picasso à Vauvenargues", 2007, de François-Marie Banier, a, quant à elle, été adjugée 67.000 euros - pour une estimation initiale de 40.000 à 60.000 euros -, ce qui, selon Christie's, est un record absolu lors d'enchères pour ce photographe.

Paris consacré capitale de la photo
Les deux ventes du samedi 12 novembre ont atteint plus de 3,8 millions d'euros. Si l'on ajoute les 2.086.450 euros pour les photographies de Henri Cartier-Bresson mises aux enchères vendredi, les trois ventes ont permis de recueillir 5,9 millions d'euros, selon Christie's. Elles ont attiré plus de 2.000 visiteurs, amateurs et collectionneurs, selon Christie's qui estime que ces "très bons résultats" consacrent "Paris comme étant la capitale de la photo".