Quand Doisneau rencontre Baquet : clichés d'une amitié

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/05/2013 à 16H21
Maurice Baquet dans la neige, photographié par Robert Doisneau

Maurice Baquet dans la neige, photographié par Robert Doisneau

© France 3 / Culturebox - Capture d'écran

Robert Doisneau et Maurice Baquet, c'est une longue histoire d'amitié. L'un des grands photographes français a immortalisé son ami violoncelliste sous toutes les coutures et dans des lieux plus inattendus les uns que les autres. L'exposition photographique "Ballade pour violoncelle et chambre noire", présentée à Mussy-sur-Seine, retrace cette belle complicité

Il est l'un des photographes d'après-guerre les plus populaires de France. "Le Baiser de l'hôtel de ville", "Les écoliers de la rue Damesme" ou encore "Le bal populaire" : Robert Doisneau se plaît à photographier des scènes de vie parisienne. Circulant "là où il n'y a rien à voir", il raconte, à travers ses clichés, son époque, avec un regard tendre et bienveillant.

Ici, il s'amuse et joue avec un modèle plein de fantaisie : Maurice Baquet, son ami pendant 57 années, comédien et violoncelliste. A travers 56 clichés, le musicien se retrouve à poser dans l'eau, dans le métro ou les skis aux pieds. L'acteur, membre de l'équipe de France de ski pendant plusieurs années, est l'un des personnages de Robert Doisneau les plus photographiés.

Reportage : R. Augier, L. Meney, H. Calmon  
Devenu une référence de la photographie humaniste française, Robert Doisneau a laissé derrière lui, à sa mort, plus de 450 000 clichés. 

Ci-dessous, l'une des dernières interviews de Maurice Baquet, mise en ligne par son fils Grégori Baquet. Le musicien y retrace son existence et parle de l'importance du violoncelle et de la montagne dans sa vie.
"Ballade pour violoncelle et chambre noire"
Exposition présentée jusqu'au 11 mai 2013 à la mairie de Mussy-sur-Seine
Entrée libre
Informations au 03.25.38.42.08