"Nature humaine" : Klapisch expose ses photos de repérage de "Ce qui nous lie" tourné en Bourgogne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/03/2017 à 11H29, publié le 02/03/2017 à 12H39
 Cédric Klapisch lors du vernissage de son exposition "Nature Humaine" à la galerie Cinéma à Paris 

 Cédric Klapisch lors du vernissage de son exposition "Nature Humaine" à la galerie Cinéma à Paris 

© France 3 / Culturebox

La Galerie Cinéma située dans le troisième arrondissement de Paris présente jusqu'au 1er avril 2017 le nouveau travail photographique de Cédric Klapisch. Intitulée "Nature humaine", l'exposition est une plongée dans la Bourgogne viticole et rurale que le réalisateur a découverte lors des repérages de son prochain film, "Ce qui nous lie". Après Paris, l'exposition partira en Bourgogne à Vougeot.

Quand un réalisateur tombe amoureux d'une région où il est en tournage... Cela donne généralement un joli film et pour Cédric Klapisch cela donne aussi une exposition photo. En amont du tournage de son prochain long métrage en Bourgogne, Cédric Klapisch a arpenté les paysages atypiques de cette région viticole et immortalisé la nature au fil des saisons.

Le cinéaste a été ébloui par la lumière et les couleurs de cette terre de vin et d'hommes. "Nature Humaine" présentée à la Galerie Cinéma à Paris met à l'honneur la Côte-d'Or, sa campagne et ses habitants à travers 40 photos. "Ce qui nous lie" avec Pio Marmaï et Ana Girardot sortira en juin 2017

Reportage : P. Forgue / A. Belderrain / C. Zappalá

L'homme et la nature 

Habitué aux décors urbains, Klapisch s’est plongé dans le milieu rural pour photographier la lumière, les intérieurs sur lesquels le temps n’a pas d’emprise, et toujours les signes de cette présence humaine même s'il n'y a personne à l'image. "Il y a beaucoup de murets et de grilles ornementées, j'aime ce va-et-vient entre l'homme et la nature", explique l'artiste à propos de ces photos. 
"Une Porte ouverte"

"Une Porte ouverte"

© Cédric Klapisch / La Galerie Cinéma

Cette exposition pose aussi un regard différent sur la nature française. Une nouvelle campagne où l'on perçoit toujours l'activité humaine particulièrement dans les terres viticoles où chaque pied de vigne est contrôlé par la main de l'homme. 

Le vin c'est magique, c'est le seul produit qui peut être meilleur 20 ans après. Ici en Bourgogne ça sent l'époque médiévale

Cédruc Klapisch dans l'émission Boomerang de France Inter

Photographe, cinéaste

Depuis plus de 20 ans, Cédric Klapisch pratique la photographie. Une passion de jeunesse, mais surtout une matière grâce à laquelle il nourrit son processus de création.
"L'Homme à la caméra"

"L'Homme à la caméra"

© Cédric Klapisch / La Galerie Cinéma
Muni de ses trois appareils photo ou de son téléphone portable, le cinéaste capte les lieux et les ambiances d'une rue ou d'une forêt pour imaginer une séquence de film. 

La photographie c'est comme un haïku, ces poèmes japonais très courts


Après "Paris / New-York", "Nature Humaine" est la deuxième exposition de Cédric Klapisch. Il poste aussi de nombreuses photos sur son compte Instagram
" Un homme passe"

" Un homme passe"

© Cédric Klapisch / La Galerie Cinéma

L'arbre acteur

Dans la salle de projection, le cinéaste présente aussi une série d’images représentant un unique plan d'un arbre qui trône au milieu des vignes où seul le passage des saisons transforme le paysage.

Cette scène est à l’origine même de son prochain film, de l’image au mouvement. Il demande à son ami photographe Michel Baudoin de travailler avec lui sur le projet et de "caster" le bon arbre comme un acteur. "Pendant cinq ans, on a travaillé sur ce projet qui lui tenait à coeur"
L'arbre au gré des saisons

L'arbre au gré des saisons

© France 3 / Culturebox

"Ce qui nous lie" raconte l’histoire d’une fratrie retrouvée dans les terres de l’enfance en Bourgogne. 

Exposition "Nature Humaine" - Photographies de Cédric Klapisch - à Galerie Cinéma Anne-Dominique Toussaint jusqu'au 1er avril puis du 14 mai au 14 juillet 2017 à Vougeot (21)