Mort de Cuchi White, la photographe du trompe-l'oeil

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/10/2013 à 19H06
Photographie de Cuchi White, Près de la gare du Nord, Bruxelles, 1975-1980

Photographie de Cuchi White, Près de la gare du Nord, Bruxelles, 1975-1980

© Cuchi White

La photographe américano-italienne Cuchi White, connue notamment pour ses images de trompe-l'oeil, est morte vendredi à Paris à l'âge de 83 ans, a annoncé lundi sa famille.

Née en 1930, dans une famille d'industriels de l'Ohio, Katherine Ann White s'éloigne à l'adolescence de son milieu qu'elle juge snob et raciste. Elle étudie la photographie et devient membre de la "Photo League" de New York, qui prône notamment une photographie à caractère social.

Elle quitte à 22 ans les Etats-Unis pour vivre avec le peintre Paolo Boni d'abord en Italie puis à Paris, à partir des années 1950.
L'oeil ébloui de Cuchi White et Georges Perec (Edition du Chêne)

L'oeil ébloui de Cuchi White et Georges Perec (Edition du Chêne)

© Cuchi White
Cuchi White passe à la couleur dans les années 1970 et se met à photographier des peintures "trompe-l'oeil" sur les façades des bâtiments dans le monde entier. En 1981, elle publie un livre sur ce thème avec l'écrivain Georges Perec, intitulé "L'oeil ébloui". Souvent exposée, elle continue à travailler jusque dans les années 2000. Elle vivait entre Paris et Vallauris sur la Côte d'Azur.