Montier-en-Der, centre du monde de la photo animalière et de nature

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/11/2016 à 16H20
Exposition Festival International de la Photo Animalière et de Nature 2016

Exposition Festival International de la Photo Animalière et de Nature 2016

© François Nascimbeni/ AFP

Montier-en-Der (Haute-Marne) accueille du 17 au 20 novembre son Festival international de la photo animalière et de nature. 100 expos, 2000 photos pour cette 20e édition, rendez-vous incontournable des photographes amateurs et professionnels.

Ce rendez-vous s'est imposé comme "une référence", "une "véritable vitrine" qui attire amateurs et grands noms de la photo animalière et de nature, selon M. Bourgignon, à l'initiative du festival avec une poignée d'amis passionnés.

D'abord monté autour de l'exposition du concours "Wildlife Photographer of the Year" organisé par le BBC Wildlife Magazine et le musée d'histoire naturelle de Londres, le "salon" s'est transformé en "festival" dès sa deuxième édition.

L'Américain Jim Brandenburg, le couple français Sabrina et Roland Michaud, le Brésilien Mike Bueno, l'Allemand Hans Silvester ou encore le photographe de GreenPeace Pierre Gleizes font partie des nombreux invités de cette 20e édition.

Equipe : O. Faissolle / S. Janeczko / E. Lagrange


Tony Crocetta, photographe animalier

Parmi les exposants, le photographe 100 % animalier,Tony Crocetta. Un infatigable voyageur qui a parcouru le monde entier pour fixer son objectif sur les tortues vertes de Mayotte, le cobra à lunettes indien, l'anaconda géant du Vénézuela ou encore le grizzli d'Alaska, avant de poser définitivement ses valises au Kenya. Le photographe organise dorénavant des stages photos et safaris exclusivement dédiés aux grandes espèces des savanes africaines.
 
Aujourd'hui, son exposition revient sur ses images les plus emblématiques, ses coups de coeur et ses plus belles émotions qu'il met en scène à travers une ambiance et une lumière qui caractérisent les diapositives d'antan. Tony Crocetta est un habitué des lieux, il connait le festival depuis sa création.
 

Moi j'ai évolué en parallèle. La première fois que je suis venu j'étais un photographe en herbe, et aujourd'hui, pouvoir exposer mes vingt ans de photographies et vingt ans de travail est quelque chose d'extraordinaire et une formidable tribune qui me permet d'une part, de rencontrer mon public et aussi de dire aux gens que derrière toutes ces belles espèces, à travers les photos, il y a un drame qui se joue. Pratiquement toutes sont menacées, en voie de disparition, voire au seuil de l'extinction".

Tony Crocetta
Photographe

 

Photo de Tony Crocetta / Festival Photo Montier 2016

Photo de Tony Crocetta / Festival Photo Montier 2016

© France 3 / capture d'écran


Les paysages intérieurs de Jacques Grison

Une nature mise à mal que dénonce également Jacques Grison à travers ses clichés. Intitulée "Devant Verdun, entre mémoire et paysage", son exposition revient sur l'horreur de la Grande Guerre ; sur ce qu'il voit et ressent lorsqu'il parcourt les champs de bataille à Verdun. Un travail à la fois sur l'Histoire mais aussi sur la mémoire ; une sorte de témoignage pour raconter l'invisible, l'indicible, l'irréparable. Un thème inédit à Montier-en-Der.

C'est vrai que je détonne un petit peu dans le paysage si je puis faire un jeu de mots. Puisque je ne suis pas exactement dans les paysages du monde. Je suis dans les paysages intérieurs".

Jacques Grison
Photographe
"Devant Verdun, entre mémoire et paysage" de Jacques Grison / Festival Photo Montier

"Devant Verdun, entre mémoire et paysage" de Jacques Grison / Festival Photo Montier

© France 3 / capture d'écran

Il est vrai que pour ces 20 ans, le festival international de la photo animalière et de nature a fait le choix de la nouveauté en intégrant cette année de nouvelles inspirations comme des sujets ethnologiques où la relation de l'homme à son environnement sont étudiées et tout à fait en accord avec l'esprit du festival. 

Le festival sera aussi l'occasion de découvrir en avant première les films de Jean-Michel Bertrand "La Vallée des Loups", "Antarctica" de Jean-Luc Jacquet, Vincent Munier et Laurent Ballesta ou encore "L'Odeur de l'herbe coupée" de Frank Vigna. Des débats, animations jeunesse, concerts, spectacle équestre ou conférences dont une sur l’altruisme donnée par Matthieu Ricard (docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain, auteur et photographe). Des actions éducatives en vue d'informer et de sensibiliser le public notamment les plus jeunes sont également au programme ; acquérir et adopter un comportement responsable et solidaire sont partie intégrante du Festival International de la Photo Animalière et de Nature de Montier-en-Der.