Les polaroïds poétiques de Laurent Villeret à la galerie Item

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/07/2011 à 16H33
Les polaroïds poétiques de Laurent Villeret à la galerie Item

Les polaroïds poétiques de Laurent Villeret à la galerie Item

© Culturebox

Les polaroïds n'existeront bientôt plus alors courez voir l'exposition de Laurent Villeret. Ce photographe voyageur propose des "Héliotropes", des polaroïds transférés sur papier aquarelle. A voir jusqu'au 30 juillet 2011 à la galerie Item à Lyon.

C'est dans la chambre noire au lycée que Laurent Villeret a attrapé le virus de la photo. Une passion qu'il a ensuite pu développé à l'école Louis Lumière. Sa vie professionnelle débutera en 1996 en tant que photographe aérien et navigateur, une aventure de trois ans dans le Golfe persique. Revenu en France, Laurent s'intéresse à la photographie documentaire tout en enseignant la photo. En 2002, il co-fonde le collectif de photographes Dolce Vita qui intégrera en 2007 l'agence photo Picturetank. Laurent Villeret  travaille aussi bien pour l'édition, la presse (Libération, La Croix, Le Monde, L'express, Terre Sauvage...) que les agences de communication. Autant d'activités qui lui permettent de réaliser des travaux plus personnels. "Héliotropes" fait partie de ceux là. En 2002, il quitte la France, direction l'Inde. Un voyage riche en émotions qui le pousse à chercher un moyen de les traduire sans les trahir. Le transfert polaroïd/papier aquarelle s'impose alors. Le procédé lui permet de réaliser un carnet de voyage en temps réel. Ce périple indien sera le point de toute une série de photos, devenues aujourd'hui les Héliotropes.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Regards-contemporains-sur-les-travaux-d'Etienne-Jules-Marey
- Coup-de-projecteur-sur-le-polaroid-aux-rencontres-d'Arles
- l'été-photographique-dix-regards-pour-souffler-20-bougies
- Les-femmes-du-monde-de-Titouan-Lamazou-font-escale-à-la-cite-de-la-voile-Eric-Tabarly