Les plus beaux clichés du "Wildlife Photographer of the Year" exposés à Bourges

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/01/2017 à 21H07, publié le 12/01/2017 à 17H39
Termite tossing

Termite tossing

© Willem Kruger _Wildlife Photographer of the Year

Organisé depuis 1964, le “Wildlife Photographer of the Year” est l'une des compétitions annuelles de photographies de nature les plus réputées au monde. Les cents clichés lauréats de 2016 sont à découvrir jusqu’au 5 mars au Muséum d’histoire naturelle de Bourges pour leur première exposition en France.

Un orang-outang photographié à 30m de hauteur par l'américain Tim Laman, une prouesse technique et artistique récompensée du Grand prix du photographe animalier de l’année. C'est l’une des cents photographies primées en 2016 au "Wildlife Photgrapher of the Year" parmi quelque 50 000 clichés de 97 pays.

Reportage : J. Roché / J. Tranvouez  / B. Biraud

Des clichés lauréats en tournée

Le Muséum d’histoire naturelle de Bourges accueille une exposition temporaire de ces cents clichés extraordinaires. Organisé par Le Natural History Museum de Londres, le concours du "Wildlife Photographer of the Year" est en effet suivi depuis 1990 d’une exposition itinérante qui voyage de musée en musée pour faire découvrir ces photos au plus grand nombre.
Un renard s'invite dans la ville

© Sam Hobson_Wildlife Photographer of the Year

Une exposition diversifiée

Selon Laurent Arthur, directeur du Muséum de Bourges, "le président du jury de cette année a laissé s'exprimer tout le monde, ce qui fait que l'on a une exposition qui est très diversifiée. On n'a pas un canevas comme l'année dernière où l'on avait quelque chose de très pictural ; cette année, c'est autant naturaliste que pictural". En témoignent les clichés qui vont de la photographie d'un animal en plan large à des mises en scène plus réfléchies. 
Imre Potyó_Wildlife Photographer of the Year

© Imre Potyó_Wildlife Photographer of the Year

Un concours qui valorise l'artistique et la technique

Certaines photographies sont prises sur l'instant, d'autres sont de véritables constructions artistiques, mais toutes apportent un regard original et cru sur la nature et la vie animale. Nombre d'entre elles, dont le Grand Prix, cherchent aussi à sensibiliser sur les thèmes du respect de l'environnement. Le cliché de Tim Laman montre un Ourang-outang au-dessus de l'une des dernières fôrets de Bornéo qui abrite encore ce primate menacé. Et pour capturer ces instants magiques, les photographes doivent souvent faire preuve de patience et de créativité. Dans ce cas précis, le photographe a passé trois jours à installer des caméras GoPro commandées à distance à l'aide de cordes pour pouvoir réaliser son oeuvre.

Ici le cliché de Audun Rikardsen est mi-aquatique, mi-terrestre :
Audun Rikardsen_Wildlife Photographer of the Year

© Audun Rikardsen_Wildlife Photographer of the Year

L'exposition est à découvrir au Muséum d'histoire naturelle de Bourges jusqu'au 5 mars 2017.