Les photos des "Warriors" Européens exposées dans les rues de Strasbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/05/2013 à 18H23
Paul Hossfeld a tiré le portait de jeunes européens âgés de 25 à 37 ans

Paul Hossfeld a tiré le portait de jeunes européens âgés de 25 à 37 ans

© France 3 / Culturebox

Disséminée un peu partout à Strasbourg du 09 au 22 mai 2013, l'exposition "Warriors-Generation-Europe" examine une génération européenne en prise à des questions transfrontalières. Le photographe franco-allemand Paul Hossfeld s'est intéressé à ces jeunes Européens et leur a tiré le portrait. De nationalités différentes, ils sont l'avenir de l'Europe, des "warriors", des guerriers.

"Warriors-Generation-Europe" dresse les portraits en pied de jeunes Européens âgés de 25 à 37 ans. Photographiée par l'artiste franco-allemand Paul Hossfeld, la jeune génération partage une culture européenne commune et la montre à travers ces photographies. 

L'exposition, qui présente près de deux cents portraits, est visible du 09 au 22 mai, dans les espaces publics de Strasbourg, capitale européenne. Elle traversera ensuite près de 30 villes d'Europe entre 2013 et 2016.  

Reportage : R. Dinckel, P. Dezempte et M. Sibold
Le projet, accompagné de conférences, montre les individus qui incarnent cette Europe dans des temps de crise et de doute. L'objectif d'une telle démarche est de discerner les points de convergence et de divergence culturelles au sein des différentes parties de l'Europe. 

Une exposition à la pointe de la technologie

Plus que de simples portraits, les affiches des jeunes Européens sont toutes accompagnées d'un QR code (un code-barres en deux dimensions), qui, une fois photographié par un smartphone, renvoie à l'interview du Warrior concerné.

L'exposition "Warriors-Generation-Europe" reste ancrée dans l'actualité, l'Union Européenne s'apprêtant à faire des choix budgétaires lourds, dans une ambiance de défiance. 

Exposition "Warriors-Generation-Europe" - Paul Hossfeld
Du 09 au 22 mai 2013
A voir dans les espaces publics de Strasbourg
Entrée libre