Les mots et les villes de Jean-Christophe Norman au musée Géo-Charles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/04/2012 à 12H03
Sans titre "la mort de Virgile", Hermann Boch, huile et encaustique sur toile, 2010

Sans titre "la mort de Virgile", Hermann Boch, huile et encaustique sur toile, 2010

© Jean-Christophe NORMAN

L'exposition "Aramram" du musée Géo-Charles d'Echirolles en Isère est axée autour de l'origine, des parcours et des traversées du photographe plasticien Jean-Christophe Norman. Une quête autour des mots et des traces laissés par des villes et des voyages indélébiles. A découvrir jusqu'au 28 mai 2012.

 

 

 

"Aramram" un nom aux consonances orientales, une énigme, une devinette, une charade ? Ne pas chercher un sens, ni même une étymologie, se laisser bercer par la poésie des lettres qui s'entrechoquent et rebondissent les unes contres les autres. Tout le travail de Jean-Christophe Norman est ainsi résumé en ce mot énigmatique. Un joli pied des nez que l'artiste nous fait face aux tentatives d'analyses bancales. "Aramram" ce sont tout simplement les lettres de Marmara (comme la mer) mises à l'envers. Un jeu que le photographe voyageur s'est amusé à faire, lors d'un voyage à Istanbul, en toute naïveté. Et comme le hasard est parfois heureux, ce mot signifie, dans ses racines arabes l’intensité qui vient du mélange. 

Les circonstances du hasard, Istanbul, Bosphore, 2011

Les circonstances du hasard, Istanbul, Bosphore, 2011

© Jean-Christophe Norman

 

Le musée Géo-Charles d'Echirolles est ouvert du lundi au vendredi de 14h à 18h, samedi et dimanche de 14h à 19h