Les "Destins croisés" de ReZa à Eygalières

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/07/2012 à 18H03
Reza, photographe au coeur de l'humain

Reza, photographe au coeur de l'humain

© France3/Culturebox

La mairie d'Eygalières accueille jusqu'au 11 août une exposition du célèbre photographe iranien, Reza. Intitulée "Destins croisés" elle revient sur 30 ans de travail du photoreporter qui continue à parcourir le monde.

Il ne cesse de témoigner de la vie des populations soumises aux conflits armés. Ces rencontres uniques, ces visages, Reza les immortalise.

En 1985 le photographe est en Afghanistan, dans la vallée du Panshir. Il fait la connaissance du commandant Massoud, il l'apprivoise. Et la confiance s'installe. "Entre le premier jour de notre rencontre et le dernier, dix-sept ans se sont écoulés", précise-t-il. "On s'est vu à plusieurs reprises, c'était un moment historique, j'étais l'une des rares personnes extérieures à avoir cette relation-là avec lui".

Avec le chef de la résistance afghane, il était descendu dans une grotte de la vallée du Panjshir. Là, les deux amis qui échappent aux bombardements russes, évoquent l'avenir de l'Afghanistan. Massoud pense, ReZa déclenche. Le cliché pris en mai 1985 fera le tour du monde.


L'exposition Reza à Eygalières jusqu'au 11 août 2012

Rencontre et signature à la librairie d’Eygalières le 28 juillet de 10h à 13h.