Les clichés audacieux et facétieux de Philippe Halsman aux enchères à Drouot

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/03/2016 à 16H18
Philippe Halsman au "Schoolcraft College", 30 mai 1976. Estimation : 2 000 - 3 000 €

Philippe Halsman au "Schoolcraft College", 30 mai 1976. Estimation : 2 000 - 3 000 €

© Philippe Halsman

A Paris, le Musée du Jeu de Paume terminait le mois dernier, une exposition consacrée au travail du photographe Philippe Halsman, célèbre notamment pour avoir fait bondir devant son objectif les plus grandes stars d'Hollywood. Une collection inédite de 400 de ses clichés, assemblée par Serge Aboukrat, est en vente à Drouot le 1er avril, chez Pierre Bergé & Associés.

A Paris, le Musée du Jeu de Paume avait mis en valeur le travail de ce photographe américain d'origine lettone, Philippe Halsman, formé en Allemagne puis en France où il s'était installé à la fin des années 1920. Exceptés les clichés faisant référence à un souvenir tragique, l'assassinat du père, survenu quand il est enfant, l'œuvre de Halsman reflètera dans l'ensemble légèreté, optimisme et joie de vivre.
"La moustache de Dali". Tirage argentique d'époque. Estimation : 1 500 - 2 000 €  

"La moustache de Dali". Tirage argentique d'époque. Estimation : 1 500 - 2 000 €  

© Philippe Halsman

Il photographie les stars du moment, Marilyn Monroe, Churchill, Ingrid Bergman, Duke Ellington ou encore Alfred Hitchcock. Halsman crée des portraits mis en scène, souvent facétieux, parfois audacieux. Avec Dali, naît la série sans doute la plus connue, dite de "La Jumpology », où le photographe saisit ses modèles en train de sauter en l'air.

400 tirages retraçant l'ensemble de la carrière de Philippe Halsman

Le collectionneur Serge Abroukat a patiemment assemblé, pendant huit ans, 400 tirages d'époque du photographe. Il met aujourd'hui en vente la collection qui retrace l’ensemble de sa carrière parisienne et new-yorkaise, ainsi que la totalité des couvertures du magazine Life réalisée par Halsman et quelques lettres manuscrites signées par lui.
Jump series, Fernandel, 1949 Tirage argentique d'époque. Estimation : 2 000 - 3 000 €

Jump series, Fernandel, 1949 Tirage argentique d'époque. Estimation : 2 000 - 3 000 €

© Philippe Halsman

Dans la vente, le célèbre "Autoportrait sur trépied" (1950, estimé entre ), les portraits des grandes personnalités de la littérature, du spectacle et des sciences (de Gide à Einstein, en passant par Paul Valéry, Marylin Monroe et Grace Kelly), les clichés de "La jumpologie", ou encore la série de la photo interview avec Fernandel.