Les clichés argentiques de Guillaume Lejeas cuisinier photographe

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/02/2017 à 09H42, publié le 24/02/2017 à 16H05
L'une des photos de l'exposition "Existences abîmées"

L'une des photos de l'exposition "Existences abîmées"

© Guillaume Lejeas

Guillaume Lejeas est cuisinier de profession et il exerce à Nice dans un restaurant de renom. Mais il est aussi photographe et commence à dépasser le stade amateur. Il enchaîne les expositions de ses photos argentiques prises au hasard de ses pérégrinations urbaines. Il travaille en 24x36 et 6x6, des ratios qui permettent d'envisager différemment la composition de ses clichés noir et blanc.

Un Rolleiflex et ses bobines de six images, un Leica et ses rouleaux de trente-six photos, il n'est pas question pour Guillaume Lejeas de mitrailler en espérant que l'une des nombreuses prises sera bonne. Quand on travaille la photo argentique, le prix de la pellicule oblige à prendre son temps et à ne pas faire confiance au hasard. Des critères économiques qui forcent à une plus grande concentration et imposent une obligation de résultat.

Le jeune photographe n'est pas professionnel, mais ses images sont déjà dignes d'un grand de la discipline. Quand il délaisse ses boîtiers, il est un cuisinier reconnu, oeuvrant dans une équipe niçoise elle aussi renommée. C'est d'ailleurs en photographiant son patron qu'il a commencé à trouver intérêt à sa nouvelle activité. Et ça tombe bien, car le travail de la photographie argentique a quelque chose à voir avec la cuisine. Comme aux fourneaux, développer les films demande une grande précision dans les dosages, les températures et la gestion du temps. Tirer les épreuves papier est aussi une activité proche de la confection des bons plats. Ajouter un peu de lumière là, chauffer un peu le papier ici, goûter avec le regard...

Reportage : H. Maman / B. Loth / A. Vejux

En avril, Guillaume Lejeas exposera à Sophia Antipolis, et à Paris en fin d'année. Les images publiées en illustration de cet article on été montrées à Nice, à la galerie Uni-vers-photo dans le cadre d'une exposition intitulée "Existences abîmées".

"Existences abîmées"

"Existences abîmées"

© Guillaume Lejeas