L'écrivain Christos Chryssopoulos adopte la photo pour parler philo

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/09/2017 à 12H11, publié le 25/09/2017 à 11H56
Expo Léthé Villa Kérylos © Culturebox - capture d'écran

La villa Kérylos, à Beaulieu-sur-Mer, accueille jusqu’au 15 décembre "Léthé", une exposition originale de l’écrivain grec Christos Chryssopoulos qui a troqué sa plume pour un appareil photo. L’auteur s’interroge sur l’oubli, sur notre existence et sur le temps qui passe, à travers les ombres de statues antiques captées par son objectif

C’est à un voyage photographique et philosophique auquel nous convie l’artiste grec Christos Chryssopoulos. Une série de clichés d’ombres de statues du musée archéologique d’Athènes à travers lesquelles il s’interroge sur l’oubli, "Léthé" en grec. C’est également le nom du Fleuve des Enfers où les ombres des morts allaient boire pour oublier le passé. 

En observant les statues du musée au soleil couchant Christos Chryssopoulos fût saisi par leurs ombres portées et décida de les photographier. Pour lui, elles représentent ce qui a survécu à l’oubli, ce que l’on a vécu avant, et sont un clin d’œil à notre vie, à nos souvenirs.
 
Reportage : B. Persia / H. Nicolas / B. Mariani
 

L'auteur

Romancier, essayiste et traducteur né en 1968, Christos Chryssopoulos est l’auteur d'une quinzaine d'ouvrages. Il est en Grèce l’un des écrivains les plus prolifiques et les plus originaux de sa génération. Ses livres, traduits en cinq langues, ont été distingués par des prix en Europe et aux États-Unis. Lauréat du prix de l’Académie d’Athènes en 2008, il enseigne au Centre national du livre grec et publie régulièrement des articles de critique et de théorie littéraire. Membre du Parlement culturel européen (ECP), il a fondé et dirige le festival littéraire Dasein, qui réunit tous les ans à Athènes écrivains et artistes de la scène internationale.

"Léthé" Christos Chryssopoulos Villa Kérylos © DR