Le Suédois Paul Hansen signe la photo d'actualité de l'année 2012

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/02/2013 à 12H09
Le cliché de Paul Hansen à Gaza, publié par le quotidien suédois Dagens Nyheter

Le cliché de Paul Hansen à Gaza, publié par le quotidien suédois Dagens Nyheter

© PAUL HANSEN / DAGENS NYHETER / AFP

Le photographe suédois Paul Hansen a remporté le World Press Photo Award 2012 pour un cliché montrant un groupe d'hommes transportant les cadavres de deux enfants dans les rues de Gaza, ont annoncé vendredi à Amsterdam les organisateurs du plus prestigieux concours de photojournalisme.

Le cliché de Paul Hansen, publié par le quotidien suédois "Dagens Nyheter", a été pris le 20 novembre 2012 dans les rues de Gaza. Il montre un groupe d'hommes transportant les cadavres de leurs deux neveux, tués à l'âge de deux et trois ans dans la destruction de leur maison par un missile israélien, vers la mosquée pour la cérémonie funéraire. Le père des deux enfants, Fouad, a également été tué par le missile tandis que la mère a été emmenée aux soins intensifs."La force de cette photo est dans le contraste entre la colère et la souffrance des adultes par rapport à l'innocence des enfants", a déclaré Mayu Mohanna, un membre du jury, cité dans un communiqué : "C'est une photo que je n'oublierai pas." Photographe basé à Stockholm, Paul Hansen a notamment effectué des reportages en Haiti, en Bosnie, au Japon et en Afghanistan.

Deux photographes de l'Agence France-Presse ont en outre été récompensés, Fabio Bucciarelli obtenant la deuxième place et Javier Manzano la troisième dans le genre "reportages" de la catégorie "Actualités".
"Bataille à mort", la photo de Fabio Bucciarelli prise à Alepp

"Bataille à mort", la photo de Fabio Bucciarelli prise à Alepp

© Fabio Bucciarelli/AFP
L'Italien Fabio Bucciarelli, 32 ans, a été récompensé pour un reportage sur les rebelles syriens à Alep, en Syrie, intitulé "Bataille à mort". En Syrie également, l'Américain Javier Manzano a pris en octobre les photos d'un reportage, sobrement intitulé "siège d'Alepp".

Un photographe français a également été récompensé : Denis Rouvre, basé à Bagnolet, a obtenu le second prix de la catégorie "Sports" avec une série de portraits de lutteurs de sumo japonais sur fond noir.
Pour cette édition, plus de 103.000 photos avait été soumises au jury, composé de 19 professionnels du photojournalisme et de la photographie documentaire, qui a récompensé dans dix-huit catégories 54 photographes de 32 nationalités différentes.