Le quotidien des sans-papiers au musée de la Déportation de Grenoble

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/06/2012 à 12H01
Les mains de Tahar, le maçon tunisien

Les mains de Tahar, le maçon tunisien

© Guillaume Ribot

[OQTF] 4 lettres pour indiquer à ceux venus d'ailleurs leur "Obligation de Quitter le Territoire Français". De ces 4 lettres, le photographe Guillaume Ribot et l'écrivain Vincent Karle en ont fait une exposition photos et textes qui relate l'histoire d'une famille de sans-papiers immigrée en France.

L'exposition s'articule autour du quotidien de la famille Ayari. D'origine tunisienne et intégrée dans la société française, elle se trouve du jour au lendemain ébranlée par une récente mesure d'expulsion à leur encontre, une obligation de quitter le territoire français. Vincent Karle et Guillaume Ribot proposent un scénario en six parties et une scénographie qui mêle intimement le texte et l'image.

 

 

"Obligation de quitter le territoire français" au Musée de la Résistance et de la déportation de Grenoble jusqu'au 15 octobre 2012