Le Jeu de Paume rend hommage à Claude Cahun, photographe méconnue

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/09/2011 à 14H43
Le Jeu de Paume rend hommage à Claude Cahun, photographe méconnue

Le Jeu de Paume rend hommage à Claude Cahun, photographe méconnue

© Culturebox

Jusqu'au 25 septembre 2011, le musée du Jeu de Paume, à Paris, présente une expo consacrée à Claude Cahun, photographe nantaise décédée en 1954. Homosexuelle se revendiquant d'un "3ème genre", ni masculin, ni féminin, elle laisse une oeuvre marquée par l'identité sexuelle.

Née à Nantes en 1894, Claude Cahun s'appelait en fait Lucy Schwob. Sa vie est étroitement liée à celle d'une autre artiste nantaise, Suzanne Malherbe, qui fut sa compagne et partenaire artistique dès l'âge de 15 ans. Egéries du Paris intellectuel lesbien des années 30, les deux femmes réalisent écrits et photos, sur le thème du double, du désir et du corps féminin / masculin. Elles fréquentent le mouvement surréaliste et rencontrent André Breton et Robert Desnos.
Pendant la seconde guerre mondiale, Claude et Suzanne deviennent des héroïnes de la Résistance. Elles sont emprisonnées et condamnées à mort en 1944, mais grâciées à la Libération.
Longtemps méconnue, l'oeuvre photographique de Claude Cahun a été redécouverte récemment... Depuis 1992, de grands musées du monde entier lui ont consacré des rétrospectives. (Musée national d'art moderne de Paris, Tate Modern de Londres, Grey Art Gallery de New York).

A voir aussi sur Culturebox :
- In et Out, Festival du film Gay et Lesbien de Nice
- Antoine Bourseiller adapte Notre Dame des Fleurs de Genet
- La saison des Amours en 12 leçons au Musée Paul Dini de Villefranche sur Saone