Le grand photographe René Burri est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/10/2014 à 19H35
Le photographe René Burri (1933-2014) ici à Hambourg en 2009.

Le photographe René Burri (1933-2014) ici à Hambourg en 2009.

© Maurizio Gambarini / DPA / AFP

Le grand photographe suisse René Burri, auteur du célèbre cliché de Che Guevara fumant le cigare, est décédé lundi à Zurich à l'âge de 81 ans, des suites d'une longue maladie. Ce décès survient une semaine après la fin de la belle exposition que lui consacrait la MEP jusqu'au 12 octobre centrée sur ses clichés liés à la notion de mouvement.

C'est le site sept.info qui aurait diffusé l'annonce de sa mort, information confirmée à l'agence ATS par Michaël von Graffenried, un photographe proche du défunt.

René Burri a notamment travaillé pour l'agence Magnum dès les années 50. Pour couvrir les principaux évènements politiques mondiaux, il a parcouru la terre entière, du Proche-Orient à la Chine, de l'Argentine aux Etats-Unis en passant par Cuba. Bien qu'il ait couvert de nombreux conflits, il se refusait à photographier des cadavres.

Lui qui faisait aussi bien du reportage que des photos plus personnelles et poétiques, portait toujours sur lui deux appareils photos : un en noir et blanc et l'autre en couleurs.

Le photographe vivait entre Zurich et Paris. L'année dernière, il avait légué toutes ses archives au Musée de l'Elysée à Lausanne, soit environ 30.000 photos.
René Burri, Ernesto (Che) Guevara, La Havane, 1963 - Homme politique argentin, ministre de l'Industrie (1961-1965), pendant une interview exclusive à son bureau

René Burri, Ernesto (Che) Guevara, La Havane, 1963 - Homme politique argentin, ministre de l'Industrie (1961-1965), pendant une interview exclusive à son bureau

© René Burri / Magnum Photos
Ses portraits du Che mais aussi de Picasso ou Le Corbusier sont entrés dans l'histoire

Son mentor a été Henri Cartier-Bresson, connu pour capter "l'instant décisif". René Burri, lui, choisira une autre approche, plus axée sur le long terme.
   
Sa première grande publication, qui l'a rendu célèbre, est sa série sur la rétrospective de Picasso, au Palazzo Reale de Milan. En plus du Che, il a aussi immortalisé Fidel Castro, sa célèbre casquette sur la tête et fumant lui aussi le cigare.
   
Parmi ses oeuvres remarquables, on lui doit notamment une centaine de portraits de Le Corbusier, Giacometti, Tinguely, Klein et Picasso.
   
En 2011, il a reçu le Reinhardt von Graffenried Lifetime Achievement Award.