La Thomson, les visages d'un drame social dans l'objectif de Marc Leclerc

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/04/2015 à 16H13
Une quarantaine d'ex-salariés de Thomson ont posé pour Marc Leclerc dans l'usine désertée où le temps semble s'être figé.

Une quarantaine d'ex-salariés de Thomson ont posé pour Marc Leclerc dans l'usine désertée où le temps semble s'être figé.

© Marc Leclerc

Deux ans et demi après avoir quitté leur entreprise, les ex-salariés de Thomson à Angers sont revenus sur leur lieu de travail déserté pour poser devant l’objectif de Marc Leclerc. Des clichés chargés d'émotion, de tristesse et de dignité qui sont devenus une exposition, "Les Glorieuses -La Thomson". A découvrir du 30 avril au 9 juillet à la bibliothèque universitaire Saint-Serge à Angers.

Implantée en 1957 à Angers, l’usine Thomson CSF faisait partie de paysage local, employant au plus fort de son activité près de 3000 salariés. L’entreprise, nationalisée en 1982 par François Mitterrand, fabriquait des téléviseurs, des radios puis des décodeurs. Devenue Technicolor en 2010, elle a subi de plein fouet la concurrence asiatique.

En 2012, la société était placée en liquidation judiciaire. Les 350 salariés se sont battus pendant plusieurs mois, allant manifester jusqu’au siège social du groupe à Paris. De cette histoire, ils avaient même fait une pièce de théâtre « Technicolère » jouée à Angers en 2014. 

Deux ans et demi après la fermeture de l'usine, le photographe Marc Leclerc a voulu réagir à son façon à ce drame social.

Reportage : E. aubron / G. Rihet / D. Boutmin
Chargé d’étude au sein d’Angers Loire Métropole, Marc Leclerc est un photographe autodidacte préoccupé par la question du travail. Son projet précédent était en effet consacré aux travailleurs de l’ombre d’un hôtel 4 étoiles : bagagiste, femme de chambre, cuisinier, serveur...
 
Pour « Les Glorieuses », il a rencontré une cinquantaine d’anciens salariés et des représentants syndicaux pour leur expliquer son projet et recueillir leurs témoignages. Une quarantaine a accepté de participer à l’aventure et de revenir dans ces lieux chargés d’histoires.
Les Glorieuses photos 4 © Marc Leclerc

 L'humain au centre de tout


Le photographe a retenu pour toutes les photos la même mise en scène : un ancien employé placé au centre de la photo, au poste ou sur les lieux de travail qu’il occupait. Le tout avec belle profondeur de champs pour rendre compte de l’immensité des lieux. Le sentiment qui se dégage de ces clichés ? Celui que l’humain est au centre de tout mais qu’il est aussi noyé dans un système qui le dépasse.
Les Glorieuses phtoos 3 © Marc Leclerc
Au final, un beau travail sensible, respectueux, simple dans la forme mais bouleversant. Il en restera une trace car en plus de l’exposition, un livre éponyme, « Les Glorieuses –La Thomson » a été publié en mai 2014 aux Editions du Petit Pavé.

« Les Glorieuses – La Thomson », photographies de Marc Leclerc
Bibliothèque universitaire Saint-Serge à Angers
du 30 avril au 9 juillet
57 quai Félix Faure, Angers
Du lundi au samedi,  de 8h30 à 22h30
Tél. : 02 44 68 80 00

 
« Les Glorieuses –La Thomson », de Marc Leclerc
Editions du Petit Pavé
88 pages
17 euros