La photographe Sabine Weiss fait don de 200 000 négatifs à un musée suisse

Par @Culturebox
Publié le 13/06/2017 à 17H28
De sa première exposition à New York en 1953 jusqu'en 2016 à Paris, Sabine Weiss n'a jamais cessé de dégainer son appareil photo. 

De sa première exposition à New York en 1953 jusqu'en 2016 à Paris, Sabine Weiss n'a jamais cessé de dégainer son appareil photo. 

© MIGUEL MEDINA / AFP

200 000 négatifs et plus de 7000 planches-contacts, c'est le magnifique don qu'a fait la célèbre photographe Sabine Weiss au Musée de l'Elysée de Lausanne.

Cette Suissesse d'origine, naturalisée française dans les années 1950, pratique la photographie depuis 80 ans, a-t-elle raconté dans des interviews aux médias suisses.

Dernière représentante de l'école humaniste française

Elle a été aux côtés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Edouard Boubat et Izis une des principales représentantes de ce courant de la photographie française.

"J'ai toujours admiré la bienveillance et la curiosité de Sabine Weiss envers le monde", a déclaré au journal suisse Le Temps, Tatyana Franck, directrice du Musée de l'Elysée, dédié à la photographie.

Un leg inestimable

Le legs comprend notamment 200.000 négatifs et 7.000 planches-contacts. Sabine Weiss a travaillé pour l'agence Rapho dans les années 1950 à la demande de Robert Doisneau.

Elle est connue pour ses photos de mode parues dans Vogue et ses clichés d'enfants des rues à Paris. Sabine Weiss, qui selon ses dires a fait l'objet de près de 160 expositions, a montré ses clichés notamment au MoMa (le musée d'art moderne de New York) et au musée du Jeu de Paume à Paris.