La photographe Isabelle Vaillant et ses portraits sensibles du Limousin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/02/2014 à 19H04
L'une des photos d'Isabelle Vaillant (détail)

L'une des photos d'Isabelle Vaillant (détail)

© Isabelle Vaillant

La photographe Isabelle Vaillant a fixé en noir et blanc des habitants du Limousin dans leur environnement quotidien. Il en résulte une exposition proposée jusqu'au 22 mars 2014 au théâtre de la Mégisserie de Saint-Junien, dans la Haute-Vienne. Les photographies, de tailles différentes sont présentées dans une sorte de patchwork où se côtoient les regards.

Ce sont des regards sur lesquels est venu se poser un autre regard. Les premiers sont ceux des habitants du Limousin, autour de Saint-Junien, à quelques kilomètres d'Oradour-sur-Glane. Le second est celui d'Isabelle Vaillant, une artiste qui a choisi de photographier ces gens simples dans un environnement quotidien, tout aussi simple. La plupart d'entre eux posent, mais sans affectation. Ils sont là, comme on attendrait le facteur. Souvent debout, le regard fixé sur l'objectif, mais surtout sur l'artiste qui les regarde. Peu de sourires, on n'est pas sur la photo de mariage, pas de vêtements du dimanche non plus. Certains dorment, d'autres effectuent des gestes simples ou travaillent. A quelques moments, Isabelle Vaillant a photographié l'absence de la personne, la trace, le contexte seul.

Reportage : P. Coussy/S. Spielvogel
Confiance
Isabelle Vaillant à passé trois ans à travailler sur ce projet. Cela peut paraître une longue période mais elle était sans doute nécessaire afin de tisser les liens permettant la confiance. Cette notion est importante et sans elle, les réticences naturelles n'auraient pas été vaincues et  les portes ne se seraient sans doute jamais ouvertes à l'artiste.

Pour la postérité
Le travail artistique d'Isabelle Vaillant sera peut-être plus tard regardé comme un travail sociologique, voire anthropologique. Sa richesse est multiple : esthétique, historique, sensible et émouvante. Elle a su capter l'essentiel de chacun des anonymes qui lui ont confié une infime moment de leur vie. Peut-être le seul dont, grâce à ce travail artistique, l'humanité gardera la trace. Grâce à la confiance de ses sujets, Isabelle Vaillant a touché  à ce qui fait l'essentiel de la photographie : la conservation d'un instant qui fut et qui n'est plus dés que l'image existe.

Les photographies d'Isabelle Vaillant
La Mégisserie
87200 Saint-Junien
Jusqu'au 22 mars 2014