La photo interdite du pont de Brooklyn exposée à La Rochelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/04/2015 à 11H43
L'objet du délit, cettte photo du pont de Brooklyn a valu à Yonathan Souid une grosse caution et un mois de travaux d'intérêt général aux Etats-Unis 

L'objet du délit, cettte photo du pont de Brooklyn a valu à Yonathan Souid une grosse caution et un mois de travaux d'intérêt général aux Etats-Unis 

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Yonathan Souid n'est pas un mauvais garçon, juste un peu naïf. Alors qu'il termine son voyage, ce jeune français décide d'escalader le pont de Brooklyn à New York pour le prendre en photo. Mais on ne rigole pas avec la sécurité aux Etats-Unis. Arrêté, menotté il écope d'une peine d'un mois d'intérêt général. Cinq mois après, il expose l'objet du délit chez lui à La Rochelle.

C'était la photo de sa vie, immortaliser son voyage aux Etats-Unis en photographiant le fameux pont qui relie Manhattan à Brooklyn. Une aventure fâcheuse qui lui vaut une garde à vue, une caution de 15.000 dollars et une peine de trente jours de travaux d'intérêt général.

Aujourd'hui Yonathan Souid, ce Charentais de 23 ans, revient sur cet épisode maladroit. "J'étais dans une bulle artistique, un élan créatif avec ma passion, je n'ai pas vraiment réfléchi ni analysé les risques, c'était pour ramener une belle image et pas pour me faire remarquer", déclare le photographe amateur.

Le restaurant la méduse de La Rochelle expose une quarantaine de ses photos dont le fameux cliché. 

Reportage : P. Lahaye / S. Hamon / S. Renault 
Yonathan Souid se souvient de ce 16 novembre 2014 à New York. A quelques heures de son retour en France il est pris d'un envie soudaine. Il grimpe sur un des gros câbles du célèbre pont de Brooklyn, et prend quelques photos.
Yonathan Souid sur le pont de Brooklyn en novembre 2014

Yonathan Souid sur le pont de Brooklyn en novembre 2014

© France 3 / Culturebox / capture d'écran
A sa descente un policier en patrouille qui l'avait aperçu lui passe et les menottes et le place en garde à vue pour comportement dangereux et violation criminelle de propriété.

Trois mois après il récupère son visa et revient en France début mars. Il décide de chasser l'amertume avec cette exposition : "C'est spécial pour moi de découvrir ces photos des mois après, tirées sur un grand papier." 
Souid Expo © France 3 / Culturebox
"Images Volées" par Yonathan Souid au Restaurant la Méduse de La Rochelle