La Gacilly, au carrefour de la photo italienne et des enjeux de l'alimentation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/06/2015 à 10H43
Le festival de photos de La Gacilly dans le Morbihan parle de nature dans la nature 

Le festival de photos de La Gacilly dans le Morbihan parle de nature dans la nature 

© Dominique Rolland

Cette année encore, le festival de photo en plein air de La Gacilly (Morbihan) tient son engagement pour la nature et le développement durable. Jusqu'au 30 septembre 2015, la 12e édition conjugue le thème de l'exposition universelle de Milan "Nourrir la planète" avec la photographie italienne, et quelques prestigieux invités comme Martin Parr et Sebastiao Salgado.

Depuis douze ans, le festival Peuple et Nature de La Gacilly offre une vision éthique et humaniste du monde. A travers le regard des plus grands photographes d'art et photojournalistes, le festival breton propose cette année un focus sur la photographie italienne et décrypte les enjeux de l'alimentation au XXIe siècle dans le monde.

Associé à l'exposition universelle de Milan 2015, le festival expose les regards de neuf photographes de renom à la galerie Passerelle. De Martin Parr à Sebastiao Salgado en passant par George Steimetz ou Alessandra Sanguinetti, ils proposent une cartographie imagée autour d'un dénominateur commun "comment nourrir la planète".

 Reportage : C. Jauneau / V. Bars / N. Minteh / N. Jacob 

Au total, une vingtaine d’expositions sont à découvrir dans les rues, parcs et salles d’exposition de La Gacilly.

Culturebox vous propose une sélection de quinze photos qui illustrent les grands thèmes de l'édition 2015. 
  •  Matthieu Paley / Gacilly
  • Robin Hammond / La Gacilly
  • Alessandro Grassani / La Gacilly
  • George Steinmetz / La Gacilly
  • George Steinmetz / Gacilly
  • Peter Menzel / Gacilly
  •  Peter Menzel / La Gacilly
  • Mirella Ricciardi / Gacilly
  • Mirella Ricciardi / La gacilly
  • Gacilly Sans frontière
  • Gacilly Lavoué / La Gacilly
  • Alex Webb / La Gacilly
  • Paolo Pellegrin / La Gacilly
  • Alessandra Sanguinetti / La Gacilly
  •  Martin Parr / La Gacilly
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  •  Matthieu Paley / Gacilly

    © Matthieu Paley Matthieu Paley / Gacilly

    La série "Ethnologies alimentaires" de Matthieu Paley réunit sept reportages et dresse une cartographie des régimes alimentaires dans le monde. Il est parti à la rencontre des dernières tribus des contrées lointaines qui consomment encore des « nourritures primitives » telles que des abricots séchés, les betteraves et des oranges, les feuilles de géraniums frites et les salades d’algues cuites.

  • Robin Hammond / La Gacilly

    © Robin Hammond Robin Hammond / La Gacilly

    "L’Afrique, futur grenier du monde ?" de  Robin Hammond pose la question centrale de la famine dans le monde contemporain. De tous les continents, l’Afrique est celui qui souffre le plus de la faim. Paradoxa- lement, c’est aussi l’une des rares régions sur Terre disposant encore de millions d’hectares en jachère et d’abondantes réserves d’eau pour l’irrigation. 

  • Alessandro Grassani / La Gacilly

    © Migrants environnementaux : la dernière illusion / Alessandro Grassani Alessandro Grassani / La Gacilly

    Débuté en 2011, le projet "Migrants environnementaux : la dernière illusion" d'Alessandro Grassani se divise en trois chapitres et analyse notamment comment  les catastrophes liées au climat vident les zones rurales alors que les centres urbains connaissent un accroissement constant des populations. Selon les prévisions des Nations Unies et de l’Organisation Internationale pour les Migrations, ces déplacés «environnementaux» seront 200 millions en 2050 et présage une crise humanitaire sans précédent.

  • George Steinmetz / La Gacilly

    © George Steinmetz George Steinmetz / La Gacilly

    "Fenêtres sur l’agriculture intensive" de George Steinmetz explore le paradoxe contemporain entre le besoin incessant de nourrir les populations et  le recours à une agriculture intensive qui détruit la planète. 

  • George Steinmetz / Gacilly

    © George Steinmetz George Steinmetz / Gacilly

    L'Américain George Steinmetz s'est intéressé à l'agriculture de masse. Il a travaillé sur le thème Agriculture et nutrition dans les régions arides pour l'Expo Milan 2015. Ici, des cultures de pommes de terre dans la commune de Oued Tork en Algérie

  • Peter Menzel / Gacilly

    © Peter Menzel Peter Menzel / Gacilly

    Pour sa série "Dans l'assiette du monde" Peter Menzel et sa femme se sont invités à dîner chez 30 familles de 24 pays. Leur but n’était pas de se nourrir à l’œil, mais d’explorer, documenter et analyser la plus vieille activité sociale humaine : manger. Voici ce que l'on mange en Caroline du nord pendant une semaine

  •  Peter Menzel / La Gacilly

    © Peter Menzel Peter Menzel / La Gacilly

    Pour sa série "Dans l'assiette du monde" Peter Menzel et sa femme se sont invités à dîner chez 30 familles de 24 pays. Leur but n’était pas de se nourrir à l’œil, mais d’explorer, documenter et analyser la plus vieille activité sociale humaine : manger. Voici ce que l'on mange en Afrique pendant une semaine

  • Mirella Ricciardi / Gacilly

    © Mirella Ricciardi Mirella Ricciardi / Gacilly

    "Mon Afrique" par Mirella Ricciardi . Née en 1933 d’un père italien et d’une mère française, la photographe a grandi au Kenya où son père possédait une ferme de 2 000 hectares sur les rives du lac Naivasha. Dans les années 1950-1970, elle a sillonné tout le continent africain, saisissant des scènes de vie qui, par leur intimité, leur dignité, appartiennent aujourd’hui à l’héritage de l’humanité. 

  • Mirella Ricciardi / La gacilly

    © Mirella Ricciardi Mirella Ricciardi / La gacilly

    "Mon Afrique" Mirella Ricciardi. Comme l’écrivait son éditeur dans le livre "Une femme en Afrique : Journal d'une photographe", paru au début des années 2000 : "Avec le ton d'une romancière, Mirella Ricciardi raconte une Afrique intime, sauvage, coloniale, tribale, cinématographique, glamour, personnelle, universelle."  

  • Gacilly Sans frontière

    © Festival de la Gacilly Gacilly Sans frontière

    Comme chaque année le collectif Image Sans Frontière a fait appel à ses membres pour illustrer le thème de l’année et proposer 20 photos sélectionnées par le commissaire d’exposition sur les 180 reçues. 11 photographes de 3 pays : France Italie , Vietnam, proposent " la terre qui nourrit les hommes".

  • Gacilly Lavoué / La Gacilly

    © Stéphane Lavoué Gacilly Lavoué / La Gacilly

    "La production alimentaire en Bretagne". A travers cette commande du conseil général du Morbihan, le photographe Stéphane Lavoué a rencontré les petits et les grands producteurs bretons. Avec des portraits d'agriculteurs bretons, le photographe établit un cadre aussi exhaustif que possible de ce territoire et de ceux qui nourrissent e Morbihan, la Bretagne, voire la planète. La Bretagne est la première région agricole et agroalimentaire française et 46 % de l’emploi du Morbihan est lié aux secteurs de l’agroalimentaire.

  • Alex Webb / La Gacilly

    © Alex Webb Alex Webb / La Gacilly

    Des pêcheurs à Marari Beach, dans l'État indien du Kerala.  

  • Paolo Pellegrin / La Gacilly

    © Paolo Pellegrin Paolo Pellegrin / La Gacilly

    "Terres dévastées" par Paolo Pellegrin. Des vues aériennes des montagnes noires du Karakoram, un massif montagneux situé à la frontière du Pakistan, de l’Inde et de la Chine (Cachemire), font découvrir un reportage entre documentaire et photographie d’art. Un travail sur la mémoire d’une terre, siège de nombreux conflits.

  • Alessandra Sanguinetti / La Gacilly

    © Alessandra Sanguinetti Alessandra Sanguinetti / La Gacilly

    Alessandra Sanguinetti a travaillé sur le thème "Iles, mer et nourriture" à l'Expo Milan 2015 "Petites, lointaines, différentes les unes des autres, caractérisées par des cultures, des économies et des niveaux de développement spécifiques, les îles parsèment le Pacifique, l’océan Indien occidental et la région des Caraïbes. Leur condition insulaire ne les protège pas pour autant des enjeux mondiaux que tous les pays sont amenés à affronter. L’augmentation des inondations côtières, la salinité du sol, l’érosion, l’évolution des précipitations peuvent contaminer et réduire les surfaces agricoles productives, influer sur les activités artisanales et halieutiques et fragiliser la sécurité alimentaire de ces lieux précieux."  

  •  Martin Parr / La Gacilly

    © Martin Parr Martin Parr / La Gacilly

    Le festival de la Gacilly est associé cette année à l'exposition universelle de Milan autour du thème "Nourrir la planète". Dans le cadre de ce partenariat, le collectif Expo Milan 2015 composé de grands photographes propose au public un regard sur le monde de l'alimentation. Le photographe Martin Parr a travaillé sur le thème de cacao et chocolat. "Utilisé comme aliment, boisson et monnaie, le cacao est devenu un symbole d’énergie, de fertilité et de vie. A l’origine du chocolat que nous grignotons en tablette ou savourons chaud, il y a des fruits de petites dimensions : les fèves du cacaoyer. C’est la principale source de revenus de plus de trente pays en voie de développement."   


Le festival de la Gacilly du 5 juin au 30 septembre 2015