L'hommage aux femmes algériennes du photographe Marc Garanger

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/10/2013 à 11H51
Portrait d'une femme algérienne - Marc Garanger

Portrait d'une femme algérienne - Marc Garanger

© Culturebox - capture d'écran

En 1960 Marc Garanger effectue son service militaire en Algérie comme photographe. Il parcourt les villages pour réaliser des photos d’identité. Sur ces portraits, beaucoup de femmes, contraintes de se dévoiler. Plus de 40 ans après ces clichés empreints de violence, il est retourné en Algérie retrouver ces femmes. Les photos de ces retrouvailles sont exposées jusqu’au 15 novembre à Millau

Reportage : M.de Flamesnil, R.Dequeker, F.Pourre
Le festival Photofolies en Aveyron fête ses 25 ans. Si la majeure partie des expositions se déroulent à Rodez, le berceau de l'évènement, Photofolies se délocalise également dans d'autres villes du département. C'est le cas à Millau qui accueille cette exposition pleine d’émotion du photographe et cinéaste Marc Garanger, « Retour en Algérie ».
 
Des portraits en noir et blanc de femmes algériennes réalisés sous la contrainte en 1960 pendant la guerre et destinés à des documents d’identité. Des femmes dévoilées dont la colère se lit aisément dans leur regard.
 
En 2004, à la demande du journal Le Monde, Marc Garanger retourne dans les villages des Hauts-Plateaux à la recherche de ces visages. Plus de 40 ans se sont écoulés et la colère et la violence ont laissé place aux sourires.
 
"Retour en Algérie" - Marc Garanger
Espace culture, jardins de la mairie de Millau (Aveyron)
Jusqu'au 15 novembre 2013
Entrée libre