Françoise Nyssen revient à Arles pour inaugurer les Rencontres internationales de la photographie

Par @Culturebox
Publié le 03/07/2017 à 14H53
Françoise Nyssen, Rencontres internationales de la photographie, 3 juillet 2017

Françoise Nyssen, Rencontres internationales de la photographie, 3 juillet 2017

© bertrand Langlois / AFP

"C'est grâce à Arles que je suis ministre de la Culture", a déclaré lundi la ministre de la culture Françoise Nyssen, ex-présidente de l'éditeur arlésien Actes Sud, venue inaugurer les 48es Rencontres internationales de la photo.

"Je dis souvent en rigolant que je suis ministre recrutée sur travaux pratiques (...) Je fréquente les Rencontres depuis toujours en tant que citoyenne et Arlésienne et aujourd'hui je les inaugure comme ministre, quelle affaire!", a déclaré la ministre se disant "particulièrement émue" et fière.

Françoise Nyssen a déclaré qu'elle serait "très heureuse que Sam Stourdzé (directeur du festival) puisse travailler avec nous sur le repérage, la conservation, la diffusion des fonds photographiques en France" au sein d'une délégation dédiée à la photographie au ministère de la Culture.

Retour de la ministre sur ses terres

La ministre a également rappelé sa volonté de redonner aux territoires la "place qu'ils méritent dans la politique culturelle nationale". Avant de devenir ministre, Françoise Nyssen dirigeait depuis le début des années 80 les éditions Actes Sud, fondées à Arles en 1978 par son père Hubert Nyssen (1925-2011).

Sous sa houlette, Actes Sud est passé du statut de maison provinciale discrète à celui d'éditeur en vue, éditant trois Prix Goncourt (Laurent Gaudé, Jérôme Ferrari et Mathias Enard) et trois prix Nobel de littérature (Naguib Mahfouz, Imre Kertész et Svetlana Alexievitch).