Feuilleton : photographe, mon métier, ma passion ! 5/5

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/09/2013 à 12H24
Cate Blanchett de dos, devant les photographes à Deauville

Cate Blanchett de dos, devant les photographes à Deauville

© France3 / Culturebox

Toute la semaine la rédaction de France 3 Normandie consacre un feuilleton au métier de photographe. Professionnel, amateur, passionné, enquêteur ou archiviste, ils ont tous en commun une exaltation pour l'image, une fascination pour les visages et les paysages.

Une série proposée et réalisée par Virginie Ducroquet, Didier Meunier, Sylvain Chemin, Marienne Canehmez 

Episode 1 : La photo, vite et bien
Avec Charly Triballeau, nous entrons directement dans le vif du sujet. Ce jeune homme de 25 ans est photographe de news, il travaille aujourd'hui au bureau de Normandie de l'AFP (Agence France Presse). Et ce jour là il couvrait l'événement people du moment : le Festival international du cinéma Américain de Deauville.  
Episode 2 : le visage de la mer 
Dans cet épisode nous rencontrons Serge Lucas, 76 ans, ancien journaliste, devenu indépendant, qui se passionne pour le métier de pêcheur. 
La photo vécue comme témoignage d'une époque, d'une évolution, c'est la matière travaillée par Serge Lucas depuis bientôt 35 ans.


Episode 3 : Le portrait de père en fils   
Rencontre avec Alain Huon, portraitiste. Installé à Caudebec-en-Caux, ce photographe professionnel a même reçu  le label  "portraitiste de France" auquel il tient beaucoup.

 


Episode 4 : Le déclic des amateurs
Avec l'arrivée du numérique, la pratique amateure de la photographie a changé la manière d'approcher le sujet.  Rencontre avec quelques membres du photo-club rouennais, en travaux pratiques dans les rues de la ville.


Episode 5 : La photo en studio pour portraits pas toujours clean 
David Morganti est un professionnel. Après quelques années passées dans le service communication d'une collectivité locale, il est devenu photographe indépendant. Membre de l'agence de presse Rea, il réalise surtout des portraits. Du studio très propre aux décors "naturels" c'est au moment de la prise de vue qu'il prend le plus de plaisir. Comme chez beaucoup de photographes la partie retouche et post-production est vécue comme une punition.