Exposition "Ciao Italia" : ces immigrés italiens qui ont fait la France

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/04/2017 à 15H33, publié le 30/03/2017 à 16H59
Ciao Italia ! © Musée de Histoire de l'immigration

Ils étaient des Macaronis ou des Ritals. Maçons, femmes de ménage, ouvriers agricoles, arrivés par milliers de leur Italie natale. Puis sont venus Yves Montand, Lino Ventura, Marcello Mastroianni, autant de figures qui font aujourd'hui partie intégrante de notre paysage culturel. "Ciao Italia !", une histoire de l'immigration italienne à découvrir au Musée de l'Histoire de l'immigration à Paris.

L'histoire est pleine de contradictions et de rebondissements. Quand ils ont commencé à immigrer, fuyant le fascisme ou la misère, les Italiens étaient en France des "étrangers". Parfois de "sales étrangers", des "Ritals" comme on disait de manière désobligeante, qui tentaient tant bien que mal de s’intégrer dans la société française. La xénophobie n’est hélas pas une invention moderne...
Réfugiés italiens © Angelo Tommasi (1858-1923), Gli emigranti, 1896 Huile sur toile, 262 × 433 cm © Rome, Galleria Nazionale d’Arte

L'Italie, un art de vivre

Mais ces immigrés italiens, maçons, entrepreneurs, commerçants, artisans ont façonné la France que nous connaissons aujourd’hui. Et puis il y a eu "La Dolce vita", les acteurs, les réalisateurs, les vespas, les pizzas sur une terrasse au soleil, et l’Italie nous est devenue infiniment belle et séduisante. C’est cette histoire que retrace l’exposition "Ciao Italia" en ce moment au Musée de l’histoire de l’immigration à Paris.

"Ciao Italia!" et "Bienvenue la France!" 

On ne le sait pas toujours mais l’immigration italienne est la plus importante que la France ait connue. Ils sont arrivés par vagues successives, au gré des événements politiques ou économiques, à tel point qu'on estime à près de 24 millions sur un siècle le nombre d’Italiens qui ont quitté leur pays pour s’installer dans l’Hexagone. Un chiffre énorme, et pourtant la culture italienne s’est parfaitement fondue dans la culture française... 
 

cireurs napolitains © Des cireurs napolitains à Marseille carte-postale Paris © Musée national de l’histoire de l’immigration