Des photos pour rappeler le vrai visage du drame d'Oradour

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/06/2014 à 11H48
Les 642 victimes d'Oradour retrouvent enfin un visage.

Les 642 victimes d'Oradour retrouvent enfin un visage.

© France 3 / Centre de la Mémoire d'Oradour

Oradour-sur-Glane. Un nom qui résonne à jamais comme un drame absolu. Il y a 70 ans, le 10 juin 1944, 642 habitants de ce village du Limousin étaient massacrés par les SS. Aujourd'hui, une exposition leur rend un visage. Des photos des victimes ont été exhumées des albums de famille et seront exposées durant deux ans au Centre de la mémoire d'Oradour pour que jamais nous ne les oubliions.

Reportage : C.Descubes / F.Bordes / N.Stil
642. C'est le nombre de civils qui furent tués ce jour de juin 1944. Mais derrière le chiffre, derrière l'horrible statistique, on oublie trop souvent qu'il y a de vraies personnes. Des hommes, des femmes, des enfants...tous fauchés par la frénésie meurtrière des nazis en déroute. Pour la première fois, les visiteurs du Centre de la mémoire d'Oradour vont pouvoir mettre un visage sur les noms des victimes. Des noms égrénés par la comédienne Romane Bohringer à travers une installation sobre et émouvante.
ruines Oradour © Zoccolan/AFP
Visages du passé
C'est un travail de plusieurs années qui a permis la collecte de tous ces clichés : photos de classe, de famille. Photos d'un quotidien aujourd'hui disparu qui perpétuent, au-delà des années et de la mort, le souvenir des disparus. Au total, deux tiers des martyrs d'Oradour ont retrouvé un visage, une histoire, une existence. Fantômes du passé, ils nous rappellent l'horreur et l'absurdité de la guerre.

"Oradour, visages" à partir du 20 juin 2014 au Centre de la mémoire d'Oradour.