"Derrière les murs, des être humains" : une plongée dans l'univers carcéral

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/02/2014 à 13H55
Photo de Jean-Marc Hédouin pour l'exposition "Derrière les murs, des êtres humains..." 

Photo de Jean-Marc Hédouin pour l'exposition "Derrière les murs, des êtres humains..." 

© Capture d'écran / Culturebox

Malgré la promiscuité, l’insalubrité et la violence qui en découle, il y a toujours du lien social qui se créé en prison. Un lien que les photos de Jean-Marc Hédoin tentent de restituer. Elles ont été prises à la prison de Colmar, l’une des plus anciennes et des plus délabrées de France. Une plongée dans l’univers carcéral à découvrir jusqu’au 12 avril au Temple d’Orléans

Reportage : F.Marcel, I.Racine, S.Teissier
Cette exposition présentée au Temple protestant d'Orléans a été conçue par Marguerite Rodenstein, une animatrice bénévole de l’Atelier d’écritures de la maison d’arrêt de Colmar. 

Les clichés en noir et blanc de Jean-Marc Hédoin, photographe du cru, sont accompagnés de textes de détenus qui décrivent leur quotidien entre quatre murs avec parfois beaucoup de poésie.

Des images et des témoignages qui nous montrent que derrière les barreaux la vie continue malgré tout et que le lien social n'est jamais totalement rompu.

La maison d'arrêt de Colmar a été ouverte en 1791 dans un ancien couvent datant lui de 1316 ! Elle est considérée comme l’une des plus insalubres et vétustes de France. L’an dernier en pleine nuit de la Saint-Sylvestre, 3 détenus s’en étaient évadés après avoir simplement creusé un trou dans le plafond de leur cellule…
 
La maison d’arrêt de Colmar doit fermer d’ici 2018.

"Derrière les murs, des êtres humains"
chaque samedi de 15h à 18h jusqu’au 12 avril 2014
Temple d’Orléans, 2 cloitre St Pierre Empont, 45000 Orléans